Kindia/préparatifs pour l’ouverture des classes: des parents d’élèves plaident pour le report de la date du 16 novembre

À quelques jours de l’ouverture des classes session 2020-2021, élèves et parents d’élèves de la commune urbaine de Kindia sont sur les préparatifs. Certains sont favorables à une reprise des cours au mois de novembre, d’autres par contre dénotent des difficultés financières.

Annoncée pour le 16 novembre 2020 par les autorités en charge de l’éducation, l’ouverture des classes pose d’énormes difficultés financières aux parents d’élèves qui ont la peine à trouver les fournitures scolaires pour leurs enfants.

Aminata Kolisokho Camara Parent d’élève n’est pas du toute prête pour la rentrée scolaire prévue la semaine prochaine « Cette ouverture des classes nous a surpris à plus d’un titre, on ne s’est pas préparé parce que depuis l’apparition de la maladie de Coronavirus en Guinée, nos activités ne bougent pas. Nous demandons aux autorités de nous aider. Nous avons des enfants, nos maris ne travaillent pas, c’est quand on se débrouille, qu’on gagne de quoi manger et payer des fournitures scolaires » explique-t-elle.

À Kindia, ils sont nombreux ces élèves qui disent ne pas être prêts pour l’ouverture des classes. C’est le cas de Marie Théa élève « je ne suis pas prête pour l’ouverture des classes pour le moment. Je n’ai rien acheté pour le moment on n’a pas d’argent actuellement. Je voudrais qu’on prolonge un peu l’ouverture pour nous permettre de se préparer » plaide-t-elle.

Chez les vendeurs de fournitures scolaires, les clients viennent à compte-goutte comme le confirme Mamadou Borou Baldé libraire « les clients viennent à compte-goutte mais cela est due à plusieurs causes; Non seulement à la crise de Coronavirus qui a paralysé les activités. Ensuite la crise post-électorale a suivi. Sinon d’habitude, les clients viennent très tôt mais cette année c’est le contraire. De de toute les façons nous disons à nos clients de venir prendre même si c’est en bon et après ils ramènent l’argent » lance-t-il.

La date du 16 novembre approche à grand pas et les parents ont du mal à prendre les charges scolaires de leurs enfants.

Hassatou Lamarana Bah

Avis Facebook pour l’UE! Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!
In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :