Kindia/Ouverture des classes : Seulemnt quelques élèves se sont présentés dans les écoles primaires

0
191

À Kindia, le constat de la première journée de l’ouverture de classes dans certains établissements est plus ou moins satisfaisant. Les professeurs sont présents, mais certains élèves n’ont pas répondu à l’appel. Du lycée 28 septembre de Kindia en passant par le collège Kindia 4 et l’école primaire de Manque Pas, le constat reste le même.

« On a pris assez de temps avant de reprendre le chemin de l’école, donc on est content de retrouver nos élèves qui sont d’ailleurs des candidats pour les examens nationaux. L’affluence n’est pas là mais je crois que chaque année c’est comme ça et au fur et à mesure les enfants finiront par se présenter », a laissé entendre Abacar Mabinty Sylla chargé des cours de français au collège Kindia 4.

Au lycée 28  septembre de Kindia où 637 élèves sont présents sur un effectif total de 1.200 élèves, Kadiatou Soumah élève de la terminale science sociales se dit très satisfaite de reprendre les cours « Je suis contente d’être là aujourd’hui parce que je prépare le baccalauréat cette année, donc nous devons travailler pour décrocher le bac et pour cela c’est dès le début » dit-elle.

 Quant aux mesures sanitaires, le directeur préfectoral de l’éducation de Kindia, Ousmane Aïssata Camara, après un constat dans les différents établissements, se réjouit du bilan de la première journée : « Globalement le constat est satisfaisant parce que toutes les écoles que nous avons eue à visiter avec Monsieur le préfet et ma suite nous avons trouvé des kits sanitaires installés devant toutes les salles de classes et les termoflash sont avec le comité de riposte. Bref, les mesures sanitaires édictées par le gouvernement, par notre département sont effectivement respectées dans nos écoles. J’en suis sûr si nous continuons sur cet élan, nous allons bouter cette maladie hors de nos frontières » indique-t-il.

Cette ouverture des classes intervient au moment où plusieurs parents se disent être coincés par manque de moyens financiers, suite à la crise sanitaire.

Hassatou Lamarana BahKindia/Ouverture des classes : Peu d’élèves se sont présentés dans les écoles primaires

Laisser un commentaire