Kindia/manifestations du 13 janvier: les activités au ralenti

Suite aux consignes données par le Front National pour la défense de la constitution FNDC, plusieurs boutiques et magasins de Kindia ont été fermés ce lundi 13 janvier 2020. Les activités économiques sont paralysées, les femmes qui vivent du quotidien plaident pour une solution rapide. Les commerçants de Kindia ont décidé de respecter le mot d’ordre de grève du FNDC.

Au grand marché de Kindia, l’administratrice dudit marché fait le bilan de la journée « Depuis le matin nous sommes là et tout se passe bien, c’est vrai que les boutiques sont fermés mais les femmes sont là en train de vendre. Je voudrais bien les dire de revendre rien ne leur arrivera et je voudrais dire à ceux qui manifestent de laisser les femmes revendre. Certaines sont là c’est quand elles sortent qu’elles gagnent de quoi manger, d’autres ont perdu leurs maris elles sont sans soutien donc je demande tout le monde de patienter, le pays ne peut pas aller dans la pagaille» mentionne Aïssatou Sow.

D’après le constat sur le terrain la circulation était fluide, certains élèves ont suivi les cours, les citoyens aussi vaquaient à leurs activités. Le vice-président de la chambre du commerce de Kindia Ousmane Bodié Baldé a donné les raisons de la fermeture des boutiques et magasins « c’est la manifestation du FNDC qui a causé la fermeture des boutiques et magasins parce que les activités du commerce et la pagaille ne peuvent pas aller ensemble. Quand il y a la manifestation, certains bandits profitent pour s’attaquer aux biens des commerçants. C’est pour cela les commerçants ont décidé de fermer les boutiques » souligne-t-il.

Il faut indiquer que les membres du FNDC Kindia n’étaient pas visibles sur le terrain ce lundi.

Hassatou Lamarana Bah

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :