Kindia/Extraction du granite : Les citoyens de Tanene Khaligore expriment leur colère en barrant la route à la société extractive

Les citoyens du district de Tanene khaligore dans la sous-préfecture de Mambia située à 42km de la commune urbaine de Kindia se sont fortement mobilisés ce lundi 3 février 2020 pour exprimer leur mécontentent face à la société chinoise CRBC qui exploite de la granite dans ce district depuis le 5 mars 2019.

À en croire les manifestants, beaucoup de personnes ont perdu leurs champs et leurs plantations mais personne n’a été dédommagée. Les manifestants ont réclamé 3 points essentiels : le reprofilage de leur route jusqu’au village, L’emploi des jeunes dans cette société et la construction d’une école.

À cela s’ajoute l’indemnisation des citoyens touchés par ce projet. N’balou Gassama présidente des femmes de Tanene khaligore décharge sa colère contre les responsables de la sous-préfecture de Mambia et ceux de cette société « depuis l’installation de ce projet dans notre localité le 5 mars dernier bientôt 1an, ce projet n’a rien fait pour nous. On avait formulé des requêtes on a déposé au niveau de la sous-préfecture de Mambia mais on nous dit toujours d’attendre. Nous sommes fatigué d’attendre, nos enfants ne travaillent pas, on nous a dit que les chinois allaient reprofiller notre route jusqu’au centre cela n’a pas été fait. Les chinois ont travaillé sur cette route jusqu’à la carrière et ils ont laissé la qui route mène vers le village. En dehors de tout cela quand la société est venue tout nouvellement nos autorités savaient que la société a trouvé 34 millions pour le village mais jusqu’au jour d’aujourd’hui on n’a rien reçu. C’est pour cette raison on a barré la route aux travailleurs de la carrière » se décharge-t-elle.

Aussitôt informé de la manifestation, les autorités locales ont tenté de calmer les manifestants. Le sous-préfet de Mambia a apporté des précisions « quand la société CRBC est venue on nous a dit que cette société est chargée des travaux d’élargissement de la route Coyah-Dabola donc ils ont signé un contrat avec l’État guinéen. Dans leur accord on leur a dit de regarder de tout ce qu’ils auront besoin dans le cadre de la réfection de la route. En ce qui concerne la route on a appelé les responsables de cette société on a expliqué au chef du projet, il nous a dit Cela n’existe pas dans leur cahier de charge ils ne peuvent pas le faire mais au moins on a formulé des plaidoyers que j’ai déposé chez Monsieur le préfet de Kindia qui à son tour va remonter les informations à qui de droit. Parlant des 34millions, cet argent a été utilisé pour la rénovation de leur école et le travail a été confié à un fils de la localité qui est ingénieur» précise-t-il avant de demander aux citoyens de rester calme et à la retenue.

Après sensibilisation et informations, les manifestants ont accepté d’enlever le barrage. Toutefois, les responsables de la société se réservent de tout commentaire.

Hassatou Lamarana Bah

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :