Kindia : Des citoyens inquiets pour la réapparition du virus Ebola

0
115

Depuis l’annonce de la réapparition de la maladie Ebola en Guinée par l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire (ANSS), les citoyens de la cité des agrumes s’inquiètent. Ils ont peur non seulement de la maladie mais aussi des conséquences économiques et sociales qui pourraient en découlent. 

Assise devant sa marchandise, Aminata Sylla commerçante au grand marché de Kindia ne souhaite même pas entendre le nom d’Ebola, « C’est une mauvaise nouvelle pour la nation guinéenne parce qu’on avait déjà oublié cette affaire d’Ebola. On est en train de combattre le Coronavirus mais s’il y a le retour encore d’Ebola c’est catastrophique pour la Guinée. Ce qui est mieux pour nous la population, que les docteurs nous donnent des moyens de prévention et qu’on respecte cela. Nous savons auparavant ils nous disaient de laver les mains, de se protéger, de s’éloigner des ordures parce que nous savons ce que Ebola a fait en Guinée en 2014. Personnes ne souhaite revivre la même chose. En vérité j’ai peur », dit-elle.

Ce sujet est à la une dans les lieux de rencontre à Kindia. La population soucieuse des conséquences de la maladie proposent des solutions. C’est le cas de Fatoumata Kany Barry, citoyenne rencontrée au centre-ville « Ce que les autorités doivent faire, les villes où la maladie a été déclarée doivent être fermées. Que personne ne quitte là-bas. Que personne ne sorte et ne rentre pour le moment jusqu’à ce qu’on trouve la solution pour ne pas que la maladie se propage vers les autres villes. Nous savons tous ce que Coronavirus nous a causé comme conséquences, nos mosquées sont restées fermées durant combien de temps sans compter la perte des produits, la fermeture des frontières et même la cherté des articles dans les marchés qui d’ailleurs continue jusqu’à présent », alerte-t-elle.

Il faut préciser que des vaccins contre le virus Ebola sont disponibles depuis ce lundi en république de Guinée.

Hassatou Lamarana Bah

Laisser un commentaire