Kindia/COVID-19 : Des enfants indociles au port de masque dans les écoles

Comment respecter les gestes barrières aux enfants de la maternelle ? Voilà la principale question que bon nombre de citoyens de la cité des agrumes se posent depuis la reprise des cours dans les classes intermédiaires. D’après le constat, dans quelques établissements privés de la place, les institutrices ont tous les problèmes du monde pour faire appliquer ces mesures aux touts petits. 

En situation de classe dans une école privée de la commune urbaine de Kindia,  Kadiatou Camara ne manque pas de mots pour exprimer ses difficultés « Pour faire respecter ces mesures aux enfants ce n’est pas du tout facile. Certains viennent avec les masques mais comment les faire porter ? Si on leur dit de mettre c’est seulement pour deux minutes puis ils enlèvent. Quand même avant d’accéder dans les salles de classe nous leur demandons de laver les mains mais ce sont des enfants qui ne connaissent rien. Donc c’est très difficile pour nous de les  faire appliquer ce principe. Si ce sont les grands, on peut les sensibiliser ou les sanctionner mais ces petits enfants ce n’est pas du tout facile », relate-t-elle.

Dans un autre établissement que nous avons eu à visiter, la distanciation cause assez de soucis aux encadreurs et enseignants « Nous avons deux classes réunies la petite et la grande section. La Maîtresse qui enseigne la petite section est malade. Donc on a réuni les élèves des deux salles. La 1ère classe a 50 élèves et la 2ème a 30 élèves », explique Martine MILIMONO responsable dudit établissement.

D’après nos constats, le respect des gestes barrières est foulé au sol par bon nombre d’élèves et même certains enseignants de Kindia. D’autres portent les masques juste pour pouvoir accéder dans les salles puis ils enlèvent.

Hassatou Lamarana Bah

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :