Keita Fodeba , un visionnaire, un exemple à suivre (Tidiane Soumah)

Si on pouvait rêver nous de maintenant comme autant , de ce grand leader qui a fondé les très célèbres ballets Africains de Guinée, et les soubassement de la gouvernance d’une nouvelle nation au début de notre indépendance.

Voir grand , voir en patriote , juste le développement de l’industrie créative du monde de la culture en général et les autres secteurs .

Mais en ce moment , notre peur pour ce secteur en Guinée, que nous aimons , est la vision réduite au clan ou à l’image réduite d’un concert ou une soirée en club.

En Guinée , tout le monde est président, tout le monde est ministre , tout le monde est savant , tout le monde est expert, un promoteur, un chanteur , ou acteur qui à pu , organiser dans une boite de nuit , au palais , dans un stade , rêve sans capacité d’une gouvernance manageriale de gestion d’une grande administration de toute une nation Guinée : République de Guinée , sans aucun diplôme universitaire adéquat, adapté de vision d’une administration de Macro Économie, de gestion de Leadership organisationnel, de références, de palmarès équivalent, pour prétendre être ministre , comme si l’a culture en général se résumait à la musique, à la danse, cela est grave et inquiétant pour la suite de notre avenir .

Le Sport, la culture, ou la jeunesse, ont besoins de vision révolutionnaire moderne adapté aux priorités de l’évolution grandissante de la mondialisation, de carnets d’adresse dans le monde, pas à Conakry, de la Digitalisation, de la société guinéenne, surtout pour une population ou d’une jeunesse sans emploie .

Cet département ou ces départements, ont besoins d’un technocrate rêveur, pratique, un fou du travail avec résultats , un rassembleur des compétences de l’ancienne, comme de la nouvelle génération , qui pourront ensemble en équipe, defoncer les institutions et fondations de la planète, pour obtenir du financement, pour créer des programmes solides d’accompagnement des acteurs et auteurs dans chaque secteur.

Depuis le 5 septembre 2021 ,la Médiocrité doit s’arrêter, totalement pour la victoire de ce département ou ces départements, non fini le choix d’un chauffeur de taxi en ministre,est terminé, non , on n’acceptera plus un choix médiocre .

Mamady Doumbouya ou Mamady Diallo ou Camara, on est plus là-bas, une révolution divine vient de naître, une chance pour une nouvelle nation , un vrai état.

Pas un ministre qui s’accroche au budget minable du ministère de l’industrie créative , ou qui veut fonctionner comme le passé en 1958, sera une catastrophe pour la suite .

Un ministère gère l’administration, crée les projets, trouve le financement, un ministère n’est pas un promoteur , ni un diffuseur ou opérateur de terrain à la place des professionnels, des festivals à la hâte pour juste sortir des gros budgets sans effets secondaires positifs à la longue , sans suivis de carrière par la suite des prétendus gagnants , doit cesser, la démagogie ou la politique des partis , doit S’éloigner totalement de ce secteur de valeur historique .

Un ministre rassembleur de tous les talents, pas un ministre qui gère un petit groupe de Mafia, de clans, de promoteurs microbes, ne sera pas accepté, hier c’était hier , aujourd’hui, c’est aujourd’hui.

Voilà cette ultime chance, pour nous unir , sur la base des compétences, pour décoller .

Que Dieu donnes la chance à celui qui s’y connait , aimes l’avancement de tous et n’est pas un chef de Mafia ou un ministre de Clans, de buzz Internet, celui qui sera sur là base de la compétence, aura notre soutien total et franc .

Une autre remarque , l’AGS est née en 1973 , relancer en 2000 avec Hadja Coumba Diakite , ou Isto à été le premier directeur, son rôle est la régulation du secteur de la diffusion des spectacles , Point , de faire respecter des mesures , mais n’a pas d’ordre à donner aux entreprises légales qui n’ont pas que le spectacle, sanctionner une chanteuse dans un concert à Kamsar n’est pas du rôle de l’autorité de l’AGS , non , jamais, le public présent à ce droit , la commune , ou la salle où à lieu le concert peuvent se plaindre , chaque administration doit savoir ses limites dans une société libérale, les limites .

Nous sommes des entreprises libres , autonomes , on ne relève pas du ministère de la culture, non , nous sommes partenaires, juste pour le volet spectacle, on prends une licence d’exploitation , mais hors spectacle, on a pas besoin de l’AGS , clair et net .

L’AGS doit plutôt nous protéger, en empêchant tout ministère, ou toute autre entité en Guinée, non détenteur de licence de faire des événements à notre place .

Soixante trois ans , n’est pas 63 jours , la densité de la Guinée est faible par rapport au Nigéria, et les moyens sont limités, pour un pays qui techniquement en lisant les chiffres comptables de notre pays , et aux méthodes de gestion de planches à billets , est en faillite, donc le regroupement en est seul bloc : Sports, Jeunesse , Culture, Patrimoine ou le Sport à part , serait idéal ,comme option , pour éviter des dépenses inutiles .

Ce grand département, va établir des projets de construction d’infrastructures culturelles, de jeunesse , et des sports , car une jeunesse abandonner sans espoir, est une bombe à retardement pour une nation comme la Guinee .

Que Dieu sauves dans la vérité le bon choix, sans aucun sentiment , dans cette transition , les nouveaux dirigeants de notre secteur , pas de chefs de Mafia, pas de Pablo Escobar, on est Guinéens , on est de la Colombie.

Que Dieu bénisse tous les acteurs culturels , sportifs, du secteur de la jeunesse, soucieux du bonheur de ce pays dans ces secteurs , dans la franchise et l’amour de l’autre.

Plus de place à la médiocrité, à l’incompétence, non , on en veut plus , plus jamais.

Il faut oser la vérité, avoir peur de l’humain et ce cacher de Dieu est graves, car il voit , il sais tout , donc choisissons Dieu , car son seul amour suffit .

Peace.

Le droit d’avis d’un acteur culturel, d’un sociologue, ou tout court d’un citoyen Guinéen libre.

Vive la Guinée Culture.

Tidiane Soumah

Bonne Semaine .

Avis Facebook pour l’UE! Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!
In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :