Kankan (Vidéo) : Malgré les sanctions, les instigateurs de la prière en N’Ko n’abdiquent pas

Après la rencontre de dimanche, personne ne pouvait imaginer que les entremetteurs de la prière dans une autre langue à part l’arabe allaient “piétiner” les décisions de l’inspection régionale de la ligue islamique.

Nanfo Ismael Diaby et ses acolytes ne semblent pas abandonner facilement leur entreprise, celle de diriger la prière en N’ko. Nanfo Ismael Diaby a, dans la nuit du dimanche 09 Juin (jour de la rencontre) publié une vidéo qui fait l’objet de vives réactions. Plusieurs de ses compagnons éléments en ont fait autant: des enregistrements audiovisuels réalisés en direct sur des réseaux sociaux comme pour se donner raison.

Dans un support sonore dont Kalenews dispose une copie , Nanfo déclare avoir commencé à prier en N’ko lorsqu’il est seul depuis les années 90. Un autre de ses disciples qui est aussi chroniqueur témoigne qu’il effectue ses prières en langue locale depuis plus de 2 ans.

Pour l’heure, les citoyens retiennent leur souffle quant aux sanctions de la part d’Elhadj Karamo Bangaly KABA, imam ratib de la grande Mosquée de Kankan en même temps inspecteur régional de la ligue islamique. Des sanctions attendues ce lundi 10 Juin après une rencontre avec les autorités administratives locales.

Lamine Toutè Kaba

Correspondant kalenews.org 621730533

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :