Kankan : Un mouvement de jeunes décidé à réclamer le courant électrique

Un mouvement de jeunes est décidé de manifester son ras-le-bol face au manque du courant électrique dans la commune urbaine de Kankan. Après la semaine dernière, une autre manifestation était prévue pour ce lundi 29 juin 2020, mais à cause de l’intervention des sages de la ville, les manifestants ont accepté de reporter au mardi 30 juin.

Dans son intervention chez nos confrères de la radio Espace, Ousmane Kaba, président dudit mouvement a été tout a fait catégorique sur leurs revendications.

 « On a suspendu les manifestations d’aujourd’hui à cause de nos sages. Nous n’avons besoin que de l’électricité. Sans électricité, personne ne dormira à Kankan. Il n’y aura pas d’élection ici à Kankan sans électricité. Il n’y aura rien sans électricité », a martelé dans la langue nationale le président du mouvement pour la réclamation de l’électricité dans la commune urbaine de Kankan.

Poursuivant, il a mis l’accent sur une éventuelle intervention du ministre  : « Bouréma Condé n’y peut rien. Nous ne voulons même pas le voir. Bouréma Condé sait qu’il n’y a pas de courant à Kankan. Ça fait 10 ans ils sont au pouvoir. On connait les constructions qu’il a faites ici. Il y a toujours le courant chez lui, et nos parents sont dans le noir. On va le rencontrer pour nous dire que du mensonge. On ne veut plus écouter du mensonge. On ne veut que du courant. Aucun ministre n’y pourra quelque chose. La seule solution, c’est l’électricité. Même si le camp de Kankan sort demain, nous allons manifester », a-t-il menacé.   

Face aux accusations d’être manipulés, cet homme à la tête du mouvement rétorque en ces termes : « Ils sont en train de dire aux gens qu’on nous a donné de l’argent. C’est faux. Si c’est vrai qu’on nous a donné de l’argent, ils n’ont qu’a réglé l’électricité et voir si nous seront dans la rue encore. Taliby Dabo qui fait ces allégations est le premier ennemi de Kankan, qui  ne respecte pas les sages. Et nous, on s’en fou de ça », a-t-il répliqué.

Après les manifestations prévues pour ce mardi, ce mouvement, selon son président, va projeter d’autres manifestations dans toute la Haute Guinée.

Mouctar Kalil Camara

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :