Kankan : La journée internationale de la femme rurale passe inaperçue

L’humanité célèbre ce 15 octobre 2020, la journée internationale de la femme rurale. Cette année intervient dans un contexte de crise sanitaire et politique très profond en Guinée.

A Nabaya, cette journée internationale est passée inaperçue, néanmoins notre correspondant basé dans la commune urbaine de Kankan, est allé à la rencontre de certaines femmes qui vivent en milieu rural plus précisément dans la sous-préfecture de Karifamoriah.

Située à 06 km de la commune urbaine de Kankan, la sous-préfecture de Karifamoriah regorge de braves femmes qui pratiquent diverses activités notamment l’agriculture, le commerce et la culture maraichère.

Dans cette localité, la couche féminine a du mal à joindre les deux bouts « En ce qui concerne cette fête de la femme rurale, on ne sait pas trop, parce qu’ici les autorités ne s’intéressent pas beaucoup. Nos difficultés sont énormes, liées à l’accompagnement de nos projets par le gouvernement et c’est rare qu’on obtienne de l’aide ici » dit Fanta Kaba résidente à Karifamoriah.

Pour sa part, Mariam Condé invite le Président Alpha Condé à s’impliquer davantage dans la promotion de la gente féminine et de galvaniser la fête des femmes en milieu rural « Je demande à notre Président Alpha Condé malgré qu’il ait beaucoup fait pour les femmes, mais de s’impliquer davantage pour la promotion de la femme et surtout promouvoir la fête des femmes en milieu rural pour le bonheur de tout le monde » A-t-elle lancé.

Il faut préciser, qu’aucune action n’a été emprise par les autorités de Kankan, afin de célébrer cette journée internationale dédiée aux femmes rurales.

Hassatou Lamarana Bah

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :