Kankan : Inauguration d’un sanctuaire musulman de bénédictions

Construite par Karamo Massé Mady Kaba, petit-fils de l’ancien grand imam de Kankan Elhadj Karamo Sidiki Kaba, cette maison de Dieu a ouvert ses portes sous la haute autorité du grand patriarche de la ville, le Soti Kêmo M’Bemba Elhadj Madifing Kaba, des représentants des trois bureaux de la ligue islamique et du maire Mory Diakité “Kolofon”. La cérémonie inaugurale a eu lieu ce mercredi 06 Novembre 2019 au quartier Senkefra 1.

Après la lecture du Saint Coran et les cantiques religieux, Elhadj Abou Camara a rappelé les bienfaits de la Salat (bénédictions pour le prophète Mohamed) et le contexte dans lequel cette Jawia était pratiquée dans le Nabaya depuis le 18ème Siècle qui, à l’époque était encouragée et même suivie par les Djamanati et Kabila, jusqu’à la fin des années 80 du 20ème siècle où elle fut abandonnée.

Massé Mady Kaba, l’initiateur de cette organisation dit avoir pensé à revigorer ce chemin et expliquer les avantages qu’apporte la Salat (benedictions pour le Prophète), qu’il a construit ce sanctuaire musulman au nom de la coordination nationale de la Tidjania, comme ça se fait régulièrement au Sénégal, au Mali, en Côte d’Ivoire et dans de très nombreux pays musulmans : « Notre inspiration vient même du saint Coran dans lequel Allah même Dit que Lui et Ses anges font des Salates pour le prophète Mohamed, où Il Invite tout pieux de faire des bénédictions pour l’envoyé. Mes recherches m’ont montré que la Tidjania est une pratique très ancienne que faisaient nos grands-pères. Cela ne veut point dire que nous prions Cheick Ahmed Tidjane, mais comme il avait l’amour pour le prophète Mohamed, c’est pourquoi il y’a eu cette appellation, d’où ce courant. Moi j’ai aussi remarqué que les musulmans se contestent sur tous les points sauf faire la Salat. Et Dieu merci nous sommes à la troisième année et elle se tient chaque Mercredi de 12h30 à 14h et ce, par rapport aux préoccupations des uns et des maîtres puisque la plupart des participants sont maîtres coraniques qui sont libres à ce moment. Au début, je le faisais avec ma famille dans un salon et maintenant cela est devenu restreint c’est pourquoi j’ai construit ce bâtiment qui est un peu spacieux. » Dit-il.

De son côté, le maire de la commune s’est réjoui de la dimension et du contenu de l’événement qui, pour lui se situe dans le cadre du renforcement de la paix. Mory Diakité “Kolofon” salue cette initiative : « J’ai un sentiment de satisfaction totale. On a inauguré ce sanctuaire afin de prier pour la cohésion sociale en Guinée. Tous ceux qui sont là ont prié pour la paix pour le pays et pour le chef de l’État, pour que Dieu lui Donne l’énergie pour faire de la Guinée un pays émergent. Et cela ne peut être possible sans l’accompagnement de nos sages. Je remercie infiniment Karmo Massé Mady Kaba qui a construit cette maison de Dieu » martèle-t-il.

Outre ce sanctuaire sis au quartier Senkefra 1, la Jawia est effectuée dans presque toutes les écoles coraniques de la ville.

Lamine Toutè Kaba 621730533

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :