Justice : Le ministre Mouctar Diallo visé par des victimes des tueries sur l’axe

Les parents des victimes des tueries perpétrées lors des différentes manifestations décident de porter plainte contre Mouctar Diallo, ministre de la jeunesse et de l’emploi jeune. Cette plainte fait suite à la dénonciation faite par Mouctar Daillo concernant les crimes commis sur l’Axe.

Les membres de l’institut de recherche sur la démocratie et l’Etat de droit, qui est porteur de cette action judiciaire aux noms de ces clients, étaient à la maison presse en compagnie des parents des victimes, ce mardi 12 novembre.

« Au nom et pour le compte de mes clients: la famille de M. Ismaël Diallo, domicilié au quartier Hamdallaye Kabalaya, commune de Ratoma, je viens porter plainte pour non dénonciation de  crime,  contre Mamadou Mouctar Diallo, domicilié au quartier Nongo, commune de Ratoma », a fait savoir maître Thierno Souleymane Balde.

Selon cet avocat,  Mouctar Diallo aurait permis d’éviter l’assassinat des enfants de ses clients s’il avait dénoncé les détenteurs des armes létales au milieu de manifestations. En refusant d’informer les autorités, judiciaires ou administratives de la possession de telles armes après des dizaines d’assassinat, il tombe sous le champ d’application de l’article 705 du code pénal.

Pour rappel, lors de son passage chez nos confrères de la radio espace le vendredi 1 novembre 2019, au lendemain de la réception du président Alpha Condé, le président des NFD (Nouvelles Forces Démocratiques ndlr) Mouctar a déclaré qu’il connaît des jeunes qui sont armés lors des manifestations de l’opposition auxquelles lui-même a assisté.

Mouctar Kalil Camara

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :