Journée mondiale de l’eau : Le ministre de l’Énergie poursuit les travaux de réalisation des points d’eau potable à Conakry

L’humanité célèbre ce vendredi la journée mondiale de l’eau. En Guinée cette journée a été mise à profit pour lancer les travaux de réalisation des forages au collège Saifoulaye Diallo. Une initiative du ministère de l’énergie et de l’hydraulique ainsi que la direction générale de la Société des Eaux de Guinée (SEG).

 Célébrée sous le thème « Ne laisser personne de côté »,  en Guinée cette journée dans un contexte difficile pour les autorités du pays qui peinent à résoudre le manque criard d’eau dans certaines localités.

Pour pallier à cette crise,  une vaste campagne de réalisation des points d’eau dans plusieurs quartiers et écoles est en cours. « Aujourd’hui cette denrée se fait rare dans plusieurs localités.  A Gbéssia,  on a choisi cette école qui fait qu’à même 4 284 élèves filles et garçons. C’est un regroupement extraordinaire, un regroupement qui a besoin d’avoir des meilleures conditions sanitaires, et qui parle de condition sanitaire, il faut forcément de l’eau potable », souligne Cheick Taliby Sylla, ministre  de l’énergie et de l’hydraulique.

La réalisation de ce forage au sein de cette école est d’une portée significative pour la Guinée, selon le vice-maire de la commune de Matoto. « Celui qui offre l’eau, offre la vie. C’est pourquoi vous constatez tant de ferveur et d’allégresse autour de ce forage qui vient soulager le quotidien des habitants de cette zone et des enfants de l’école Saifoulaye Diallo dont l’enceinte abrite ledit forage. L’emplacement choisi pour installer ce forage est doublement significatif. La source de la vie et la source du savoir se rencontrent pour tracer un avenir soutenable ou le bien-être des populations est un droit fondamental », a indiqué Ibrahima Sory Cissé.

L’eau étant au cœur du développement durable  contribue à l’amélioration du bien-être social et à une croissance équitable. Mamadou Ciré Camara, le représentant du PNUD à la cérémonie a rappelé les objectifs de son institution dans ce sens :

« Tout le monde doit bénéficier du progrès accompli en matière du développement durable, l’une des cibles de l’objectif de développement durable qui  consiste à assurer, d’ici à 2030, l’accès de tous à l’eau et une gestion durable des ressources en eau. Concrètement, cela signifie qu’il ne faut laisser personne de côté ».

Selon les statistiques de l’ONU Eau, plus de 2,1 milliards de personnes ne disposent pas d’eau potable chez elles, près des deux tiers de la population mondiale a été confrontée à de graves pénuries d’eau pendant au moins un mois au cours de l’année. 700 millions de personnes dans le monde pourraient être déplacées en raison d’une aggravation de la pénurie d’eau d’ici à 2030.

Kalenews.org

In the news
Load More