Ismaël Dioubaté: « D’ici 2024, l’affaire de route sera derrière nous »

Au cours de la clôture de la session extraordinaire sur la loi de finances rectificative 2021 ce jeudi 02 septembre, le ministre du Budget, était de nouveau face à des élus du peuple guinéen. Pour cette nouvelle sortie Ismaël Dioubaté a annoncé que d’ici 2024, la Guinée sera débarrassée du manque d’infrastructures routières.

« Dans deux, trois ans, les questions de construction des routes seront derrière nous, parce que la RN1 Coyah-Dabola c’est bouclé sur l’accord cadre qu’on n’a avec la Chine. Dabola-Kouroussa c’est pratiquement exécuté à 80% sous financement de BID. Vous avez Kissidougou-PK83-Geuckedou, Géuckédou-Kondebadou, bouclé aussi par ce financement de la BID. Vous avez Coyah-Farmoriah, bouclé sous financement de la BAD. Vous avez Boké-Québo, bouclé par le financement de la BAD et Kérouané jusqu’à la frontière de Beyla une partie du financement a été obtenu avec la banque mondiale. Si on ne fait pas attention, on va venir dire à certains: réveillez-vous, la Guinée s’est développée. Parce que les gens sont dans l’illusion et le président est dans le concret. D’ici 2024, l’affaire de route sera derrière nous » a-t-il annoncé.

Mansaré Naby Moussa 628-030-370

Avis Facebook pour l’UE! Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!
In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :