Insertion socio-professionnelle des jeunes: l’ASCAD signe des accords de partenariats avec 3 ONG

A Conakry?

L’Agence du Service Civique d’Action pour le Développement en abrégé (ASCAD) a signé ce vendredi 30 avril des accords de partenariat avec trois structures différentes dans le cadre de l’insertion socio-professionnelle des jeunes.

 Il s’agit  d’un accord entre l’école normale des professeurs d’enseignement technique et professionnel(ENPETP), et celui  avec Guinea consulting service ( GUICOSE SARL) et le troisième avec l’entreprise TERRA GUINÉE.

Devant les acteurs des différentes structures,  le directeur général de l’ASCAD, le général de division Amadou Doumbouya, a décliné  l’avantage de ces accords: « l’avantage pour nous, c’est d’abord répondre à ce que nous avons comme valeur.  L’ASCAD ne forme pas les jeunes pour les laisser, mais plutôt pour les trouver  un point de chute, qui est leur insertion  dans le milieu où ils travaillent et pour qu’ils puissent aller travailler après la formation.  C’est ce qui est important dans la signature que nous venons de faire aujourd’hui. Ça permet également de prendre les jeunes qui sont sortis du système,  les envoyer  vers ces entreprises pour trouver du travail », a-t-il expliqué.

Se réjouissant d’avoir signé l’une des plus  grandes conventions avec l’ASCAD, Fofana cheik Sekouba, directeur général de l’ENPETP s’engage en ces termes:

« Nous allons leur apporter notre expertise qui n’est autre que la formation parce qu’il y a ce qu’on appelle la formation qui relève de la  mission régalienne de l’ENPETP. La formation initiale, y compris la formation continue, mais également l’approche par compétences.  A force de signer ce partenariat avec eux,  nous pourrons échanger avec eux,  non seulement on va les former, mais aussi au retour ils pourront aussi nous apporter quelque chose »,dit-il.

Pour le responsable de l’entreprise TERRA GUINÉE ce partenariat vise, « à apporter une certaine formation  aux jeunes, les accompagner, leur  offrir un peu notre savoir-faire et les aider  à s’insérer dans les lieux de travail », notifie Cissé Mory, directeur général TERRA GUINÉE.

Ces protocoles d’accord visant  à renforcer la formation socio-professionnelle des jeunes, ont une  durée de 5 ans.

Mansaré Naby Moussa 628-030-370

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :