Inondations à Guéckédou : Le maire accuse les citoyens qui jettent des ordures dans les fleuves

Les dernières pluies ont provoqué des inondations dans la ville de Guéckédou. Conséquences,  des dégâts matériels importants. Plusieurs quartiers ont été touchés par ces fortes pluies  dont entre autres : Faroko, Boyadaa, Gnalenko, Magalaa et Houïdou.

Joint au téléphone par notre rédaction, le maire de la ville de Guéckédou pointe un doigt accusateur aux citoyens qui jettent des ordures dans les fleuves.

 « Ces inondations ont été causées par les déchets plastiques que jettent les citoyens dans les fleuves et bas-fonds qui entourent la ville. C’est ça qui a bloqué le passage de l’eau au Pont du quartier de Magalaa. Il y’a eu beaucoup de dégâts matériels, les maisons se sont effondrés par l’eau », explique Désiré Papa Lèno.

« Nous avons demandé à la société qui construit la route nationale Guéckédou Macenta de nous  aider à débloquer le passage de l’eau, ils sont en train de travailler sur le terrain avec leurs machines. Cette fois ci le fleuve Boyaa était débordé, tous les riverains le long de ce fleuve ont été touchés par les inondations. C’est vraiment grave, les dispositions ont été prises. Les ONG humanitaires telles que la Croix rouge et autres sont sur le terrain pour enregistrer des dégâts matériels. Jusqu’à présent beaucoup de maisons sont émergés dans l’eau surtout dans les quartiers Gnalenko et Boyadaa. Les sinistrés dorment chez les voisins ou chez les personnes de volontés », déplore le maire de Guéckédou.

Il faut noter que les pluies torrentielles sont en train de causer des dégâts ces derniers temps dans la région forestière, où les sinistrés lancent un  SOS.

De Nzérékoré Yoma Neyo Tinguiano correspondant régional Kalenews.org

Avis Facebook pour l’UE! Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!
In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :