Incarcération d’Elie Kamano : Son avocat Me Salifou Beavogui dénonce un acharnement

Poursuivi pour injures et diffamation par le biais d’un système informatique, Élie Kamano a comparu ce Mercredi au TPI de Kaloum dans l’affaire qui l’oppose à l’ancien président de la FEGUIFOOT Salifou Camara Super V. A la barre, l’ancien raggaeman a d’abord nié les accusations portées contre lui, avant d’être conduit et placé en détention provisoire à la maison centrale de Conakry.

Son avocat Maître Salifou Beavogui dit avoir sollicité le renvoi du procès pour 3 jours en vain :

« C’est par le biais des médias que nous avons appris qu’un mandat a été décerné contre lui, ce mandat n’a jamais été exécuté, le dossier a été renvoyé à ce jour. Aujourd’hui en toute confiance il s’est présenté. A l’ouverture du procès on a sollicité le renvoi du procès juste pour 3 jours pour préparer sa défense, mais c’était oublié que le terrain était déjà préparé pour le conduire en prison. Nous avons été surpris de constater qu’au lieu de se prononcer sur notre demande de renvoi, le tribunal a décerné un mandat de dépôt contre lui », a-t-il fustigé.

Maître Salifou Beavogui estime que son client est victime d’un acharnement :

« Dans ce dossier il y’a du deux poids deux mesures, tout milite en faveur de la partie civile. A l’inverse, Elie Kamano a aussi été victime de prise d’images injustes, une plainte a été déposée à la DPJ, Elie a été entendu, impossible d’entendre le présumé auteur de l’infraction Mr Salifou Camara Super V. Donc dans un cas comme dans l’autre, Elie est victime d’un acharnement, d’un arbitraire inqualifiable et il vient d’être conduit à la prison civile de Conakry », a-t-il laissé entendre

Le procès a été renvoyé pour le 30 juin prochain. Pendant ce temps, le président du PGDD reste inacrcéré.

Alhadji Minthé

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :