Il n y a pas de crise post-électorale en Guinée, nous souffrons de la guerre des médias et de l’extrapolation de l’UFDG sur les réseaux sociaux.(Par N’Valy Condé, le Philosophe).

1-Le 18 octobre 2020, le Peuple de Guinée s’est librement et souverainement rendu aux urnes pour élire son Président pour un mandat de 6 ans renouvelable conformément à la nouvelle constitution en vigueur.

2-Avant la fin de la centralisation des PV dans les CACV, Cellou Dalein Diallo , contrairement à la loi , s’auto proclama vainqueur. C’était un secret de polichinelle dans la mesure où tout le monde le savait. Le Professeur Alpha Condé, lui-même , dans l’une de ses interviews avec les médias internationaux, en l’occurrence , TV5 Monde, avait révélé son auto proclamation vainqueur à ladite élection.

3-Pour celui qui connaît la géopolitique et la sociologie politique de la Guinée, sait objectivement et pertinemment que Cellou Dalein DIALLO ne peut pas gagner une élection nationale face au Professeur Alpha Condé. Ce qui le corrobore, c’est qu’après son auto proclamation, seules 5 circonscriptions sur 38 étaient apparemment agitées.

4-Dans ce cas, peut-on dire qu’il y a crise post-électorale quand une partie d’une commune de Ratoma et 4 préfectures à savoir Mamou, Labé, Dalaba et Telemelé étaient relativement mouvementées? La réponse est négative.

5-Mais comme nous sommes confrontés à l’insinuation, à la communautarisation , à l’extrapolation et à l’amplification exponentielle de l’UFDG dans certains médias et sur les réseaux sociaux, on a l’impression, surtout quand on est à l’extérieur du pays , que c’est le ciel qui est tombé sur les guinéens.

6-Cette communication politique privilégiée par l’UFDG est tout sauf éthique, elle est cynique.

7-Elle consiste à diffuser des fausses informations, à distiller des rumeurs sûr l’état de santé du Pr Alpha Condé et à coller à la Guinée des images des pays ayant connu la guerre civile par le passé.

8-Ce qui est important, c’est que les guinéens ont voté pour leur Président : le Pr Alpha Condé.

9-Après la confirmation des résultats provisoires de la CENI par la cour constitutionnelle, le monde entier saura une fois de plus jusqu’où le Peuple souverain de Guinée tient à la continuité du magistère de son unique choix en la personne du Professeur Alpha Condé à cause de son bilan largement positif.

10-Par conséquent, tout entêtement dans l’auto-proclamation après la confirmation de la cour constitutionnelle serait considéré comme une rébellion politique et les auteurs en seraient poursuivis conformément aux textes en vigueur.

Unis, nos efforts feront de nous toujours des forts.

N’Valy Condé, le Philosophe politique.

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :