« Il faut dédommager les victimes avant de gracier ceux qui ont commis des crimes »

Dr Ibrahima Sory Diallo, président du Parti ADC-BOC ne salue pas la grâce accordée au président Alpha Condé à certains détenus politiques avant l’indemnisation. Ce député de la 9ème législature estime qu’il faut commercer par dédommager les victimes des meurtres et  destructions de biens avant de gracier ceux qui ont été condamnés par la justice.

« Ils ont été arrêtés parce qu’ils ont démoli les biens des gens. Est-ce ce qu’on peut gracier la personne qui a été arrêtée parce qu’il a détruit les biens des gens sans dédommager la personne qui a subi le préjudice? Je pense qu’il ne faut pas gracier ceux qui ont commis des crimes sans que les victimes ne soient rétablies dans leurs droits. Il faut comprendre que ce sont des citoyens qui ont perdu des biens, régler cela », a martelé Dr Ibrahima Sory Diallo chez nos confrères de Nostalgie avant d’insister :

« Il faut commencer par dédommager les gens qui ont été victimes. Sinon pour moi c’est résoudre un problème et laisser un autre. Si on gracie la personne qui a été arrêtée en flagrant délit en train de détruire les biens des gens, il faut que les victimes soient indemnisées ».

Pour l’honorable, la seule sortie de crise aujourd’hui c’est le dialogue.

Alhassane Camara

Avis Facebook pour l’UE! Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!
In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :