« Il est impératif d’instaurer l’enseignement de la constitution dans les départements universitaires »

Au sortir d’une formation portant les thèmes : la constitution, les codes civil et pénal,  ; ma proposition au Ministère de l’Enseignement  et de la recherche scientifique y compris ses collègues de travail  :  L’université étant une étape de vie d’orientation, de préparation ; d’organisation voire d’obtention  d’avenir des concernés et vu la cadence des pas sociétaux actuels  , il est impératif   d’instaurer  l’enseignement de la constitution , du code civil et pénal dans tous les départements universitaires guinéens.

POURQUOI ?  Parce-que , sociologiquement l’université est une institution qui a pour fonction de socialiser les individus; elle diffuse une connaissance plus universelle que l’école secondaire , elle permet aux individus qui la fréquentent de développer une personnalité plus différenciée que les autres par leur familiarisation avec un niveau de culture plus élevé et surtout l’université permet aux individus une intériorisation plus profonde des normes .

Or, on entend par  norme, une règle de conduite qui dicte l’action des individus qui détermine ce qu’il « convient » de faire ou de ne pas faire dans une situation sociale précise.

PRÉCISIONS : Ce n’est pas la supériorité du Droit  par rapport aux autres sciences qui nous pousse à analyser ainsi. D’ailleurs, aucune science n’est supérieure à l’autre et  chaque discipline a sa particularité aussi    ; Il n’est point également de supprimer du département de Droit  ni de réduire du métier des juristes non. Mais, il n’est évident  qu’on vive  dans une société sans connaître ses normes explicites et implicites, ses devoirs et droits. 

IMPORTANCES : C’est pouvoir être instruit des lois qui régissent  au bon fonctionnement de la société, connaître les droits et devoirs de tout un chacun  vis-à-vis de la nation, savoir surtout en cas de faillite ou défaillance  les sanctions réservées contre les auteurs de délits, d’infractions ou de crimes et  être  à l’abri ou se mettre en vue de plusieurs choses. On attend par sanction,  des moyens positifs ou négatifs  par lesquels divers agents de socialisation approuvent ou désapprouvent un comportement en fonction des normes d’un groupe ou d’une société.

EN GROS, enseigner  la constitution, les codes civil  et pénal guinéens  dans tous les  départements universitaires de la république  serait   un moyen efficace de redressement social.

NB : Nous  avons un président qui encourage et accompagne les bonnes initiatives.

À la plume  Ibrahima Kalilou Deinnaban Doré  le sociologue  holiste  

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :