Haute cour de justice : Dansa Kourouma exhorte Alpha Condé à finaliser l’architecture institutionnelle

A l’occasion de l’investiture du président Alpha Condé, le président de la cour constitutionnelle guinéenne a attiré l’attention du chef de l’Etat sur la nécessité de la mise en place de la haute cour de justice. Bien que la création de cette institution figure en bonne partie dans les constitutions de 2010 et 2020, sa mise en place n’est toujours pas d’actualité en Guinée.

Un triste constat qui ne laisse pas indifférents les acteurs de la société civile guinéenne. C’est le cas du président du Conseil national des organisations de la société civile guinéenne, qui exhorte le chef de l’Etat à œuvrer pour la mise en place de la haute cour de la justice.

« Je demande au chef de l’Etat de diligenter la mise en place de cette institution, qui a été demandée par tous les accords politiques de la Guinée, qui a été revendiquée par la société civile», explique Dr Dansa Kourouma.

« Il faut que les ministres, les hauts de cadre de l’Etat, les chefs des institutions comprennent qu’ils sont tous justiciables. Le chef de l’Etat lui-même est justiciable… car la loi est dure mais c’est la loi. Aujourd’hui notre pays n’a aucun mécanisme indépendant chargé de veiller à l’utilisation correcte des fonds de l’Etat… » déplore Dr Dansa Kourouma avant d’ajouter : « Je demande humblement au président de la République que des voies et moyens soient pris pour pouvoir mettre en place cette institution, pour finaliser l’architecture institutionnelle », invité le président du Conseil national des organisations de la société civile guinéenne.

Mohamed Barry

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :