Guinée : Taran Diallo sur la problématique de l’application des accords politiques

Interrogé dans l’émission Mirador sur FIM FM sur l’incidence de la rencontre entre le président ivoirien et son prédécesseur , 10 ans après la crise post-électorale qui a fait plus de 3000 morts en Côte d’Ivoire, l’ancien ministre de l’unité nationale n’a pas manquer
de rappeller que la Guinée avait déjà initié une telle rencontre il ya de cela plusieurs années.

« Il vous souviendra que depuis 2010, il y’a eu des rencontres au sommet entre l’actuel président de la république le professeur Alpha Condé, avec le président de l’UFDG Elhadj Cellou Dallein Diallo et le président Sidya Touré. Ces rencontres ont eu lieu en Guinée et des discussions avec, même je pense, des recommandations et des conclusions. Les efforts sur lesquels nous devons nous attelé, effectivement est la mise en œuvre et la pratique de ce qui a été toujours convenu et arrêté》, a dit d’entrée Mamadou Taran Diallo.

A la question des journalistes de savoir pourquoi les rencontres entre le président guinéens et ses opposants n’aboutissent pas à decrisper la situation sociopolitique ainsi que les multiples dialogues politiques entre la mouvance et l’opposition, l’ancien ministre de l’unité nationale repond en ces termes: 《Quand on se rencontre et que nous concluons quelque chose, il nous appartient tous à mettre en œuvre cette recommandation convenue. Alors aujourd’hui, on peut faire aussi l’état des lieux. Que-est-ce qui a été arrêté ? À quel niveau on se situe pour la mise en œuvre ? Quelles sont les difficultés rencontrées ? Il y’a des responsabilités qui sont partagés que ça soit le pouvoir, que ça soit l’opposition.>> , explique-t-il.

Mansaré Naby Moussa 628-030-370

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :