Guinée/Suspension des manifestations de FNDC: des femmes de Nabaya satisfaites

Suite à une médiation des leaders religieux et des sages de la Guinée, le front national pour la défense de la constitution (FNDC) a suspendu pour le moment toutes ses activités de manifestations de rue afin de donner une chance au dialogue.
Une trêve qui est très bien appréciée par de nombreux citoyens, notamment des acteurs de la société et autres acteurs développement.

Après une série de manifestations violemment réprimée dans le sang, qui s’est soldée par une dizaine de morts et un nombre indéterminé de blessés sur l’ensemble du territoire national, les militants anti-troisième mandat décident de faire une pause. Ceci à la demande des hommes de Dieu. C’est qu’apprécie ici Mariama Camara citoyenne résidente au Kabada 1.
« j’apprécie la suspension de ces manifestations de FNDC, c’est une chose à saluer, féliciter et encourager pour leur sagesse. Regardons l’image de notre pays c’est triste, il faut se donner la main et défendre l’intérêt supérieur de la Guinée» se rejouie-t-elle.

Cette trêve même si on ne sait jusqu’à quand ça va durer, est saluée par cette vendeuse Gnalén Condé « Déjà cette idéologique des membres du front est à saluer, si aujourd’hui ils préfèrent se retenir jusqu’à un petit temps, je suis contente et satisfaite» dit-elle toute joyeuse.

Pour Mme Kaba Fantou une autre citoyenne de Kankan, invite les membres du FNDC à user d’autres stratégies de contestation en dehors des manifestations de rue « il serait nécessaire que le front passe par une autre stratégie non pas les rues qui pénalisent toutes les activités de nos mamans qui sortent pour la recherche de quoi manger pour la famille, donc le dialogue serait la bonne solution et le meilleur chemin » suggère-telle.

Il faut rappeler que le clivage sociopolitique guinéen reste dominé par cette tension de manifestation, de contestation contre un éventuel troisième mandat du président Alpha Condé.

Hassatou Lamarana Bah

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :