Guinée/situation des détenus à la maison centrale de Conakry : 66 détenus testés positifs au COVID-19

L’annonce a été faite par le responsable de communication au ministère de la Justice. 66 détenus sont testés positifs, dont 04 femmes et 09 mineurs.

Tout d’abord, monsieur Sékou Keita revient sur le déroulement de la prise en charge au sein de ce chapiteau « À ce jour et à date, je vous rassure d’abord comment la prise en charge s’effectue au sein de la maison centrale. Nous avons trois équipes de 33 personnels soignants, 21 hygiéniques, et nous avons 21 gardes pénitentiaires qui assurent la sécurité de ceux qui sont admis au sein de ce chapiteau. Ainsi, il faut rappeler que les malades reçoivent quotidiennement leur repas matin, midi, soir et après que les malades reçoivent leur repas, 30 minutes après les médecins arrivent pour les donner des soins » explique-t-il.

Pour des précisions, il poursuit « nous avons aujourd’hui pour cette première installation 70 lits. Nombre de détenus dépistés, nous avons 475 dont 64 femmes, 267 adultes, 174 mineurs. Maintenant le nombre de détenus positifs nous avons 66, dont 04 femmes, 09 mineurs et 53 adultes. Mais retenez qu’actuellement 54 parmi les 66 sont en fin de traitement, aujourd’hui l’agence nationale de la sécurité sanitaire a affirmé que, les 54 de nos jours et à date ne montrent aucun symptôme en terme de COVID-19 » précise-t-il.

Parlant de cet ordre présidentiel et des recommandations des Nations unies pour libérer de manière provisoire des condamnés à des peines de prison légère, monsieur Sékou réplique à ces termes « ces mesures de grâce, ce sont les recommandations à caractère humanitaire, pas obligatoire, il faudrait qu’on soit très clair ».

Mansaré Naby Moussa pour Kalenews.org

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :