Guinée/secteur industriel et des PME : Tibou Camara sur les acquis de département !

Le ministre d’Etat, ministre de l’industrie et des PME, Tibou Camara a animé ce lundi 25 février 2019, une conférence de presse. Au cours de cette rencontre, le conseil personnel du président de la république est revenu largement sur les acquis, défis et perspectives de son département dans le cadre de la promotion du secteur de l’industrie et des PME en Guinée.

Après avoir mis en évidence les forces et faiblisses de la politique industrielle de la Guinée sous la première et deuxième république, le ministre de l’industrie et des PME, déclare : « A l’avènement de la 3ème république, la politique économique libérale a été réaffirmée et le secteur privé renforcé dans sa mission de locomotive de la croissance. Les mesures économiques ont été entreprises pour améliorer le cadre métronomique et l’environnement du secteur privé a été caractérisé dans le secteur industriel et des PME par la définition des axes stratégiques et l’élaboration des documents stratégique. La politique nationale industrielle a été bâtie et harmonisée sur la politique industrielle régionale (intégrant à la fois l’investissement, l’application des normes de qualités ainsi que la problématique de la production industrielle), élaboration et adoption du nouveau code des investissements et de ses textes d’application etc) ».

Sur l’amélioration du climat des affaires dans le secteur de l’industrie et des MPE Tibou Camara indique « le nouveau code des investissements favorise à l’instauration du dialogue public-privé ayant pour conséquence l’amélioration du classement de la Guinée au Doing Business du Groupe de la Banque Mondiale, passant de 182ème en 2012 à 152ème en 2017 » a informé le ministre de l’industrie.

En ce qui concerne les principales menaces du secteur, le conseil personnel du président de la république, l’envahissement des sites des zones industrielles consiste un problème majeur auquel le ministère de l’industrie et des PME fait face. Ainsi annonce-t-il, « nous allons procédés à l’opérationnalisation du fonds de développement industriel et des petites et moyens entreprises ainsi que l’agence d’aménagement des zones »

Au nombre des perspectives de département, Tibou Camara, annonce entre autres : « la poursuite du processus de labellisation en indication géographique d’autre produits du terroir, après le café ZIAMA et l’ananas de Friguigbé (Kindia) et de Maférinyah (Forékariah), mettre en œuvre : « le projet de renforcement de la compétitivité des PME (PRECOP), notamment pour l’assistance aux PME à travers le financement de leur activités », la mise en œuvre du programme national de plateforme multifonctionnelles destiné à faciliter les activités de production des femmes en milieu rural, tout en soutenant la mise en place de structures spécialisée dédiées à la formation et à l’amélioration de la compétitivité du secteur privé ».

Mohamed Barry, 224 624 39 57 84  

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :