Guinée/Révision de la constitution : « M. Alpha Condé doit partir le 21 décembre 2020 » dixit un membre du FNDC

Au cours d’une conférence de presse organisée par le Mouvement des Déçus et des Frustrés MODEF, à laquelle les membres du Front National pour la Défense de la Constitution ont pris part ce lundi 17 juin 2019 à Conakry, Sékou Koundouno Président du Balai Citoyen a exprimé leur farouche engagement de mener leur combat.

Dans ses propos, il a indiqué qu’aucune menace ne peut freiner leur combat « je voudrais faire une doléance à M. Alpha Condé car il est mal entouré, s’il compte sur le soutien de l’armée que c’est du leurre, que ça soit le bataillon autonome des troupes, Les forces spéciales, que ça soit le dispositif de la gendarmerie ou de la police rien n’arrêtera le feu de conquérir sa souveraineté » martèle-t-il.

D’un air rassuré et serein, Sékou Koundono précise que le Front passera par tous les moyens légaux pour que le chef de l’Etat quitte le pouvoir en 2020 « Nous sommes convaincus au niveau du FNDC qu’une bande d’imposteurs est en train de préparer un coup d’Etat constitutionnel on ne se laissera pas ni intimider, ni menacer, ni dissuader. Nous ferons usage de tous les moyens constitutionnels, des traités et des conventions afin que M. Alpha Condé s’en aille à partir du 21 décembre 2020 » promet-il.

Enfin, renchérit-il « Toute manipulation, toute orchestration, ils peuvent y passer mais qu’ils soient convaincus et rassurés qu’au niveau du FNDC nous sommes en train de prendre à témoin les religieux, le sages, les patriarches, la communauté internationale. Après cette phase, nous leur montrerons ce dont nous sommes capables de faire » conclu-t-il.

Hassatou Lamarana Bah

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :