Guinée/report des élections législatives : réaction de certains citoyens de la capitale

C’est officiel ! Les élections législatives n’auront pas lieu à la date indiquée du 28 décembre 2019. Une annonce faite par l’organisation Internationale de la Francophonie OIF et de la Commission Electorale Nationale Indépendante CENI ce lundi 21 octobre à Conakry.

Suite à cette nouvelle, des citoyennes de la capitale ont exprimé leur sentiment. Pour Adama Barry citoyenne rencontrée à Kipé dans la commune de Ratoma « Le président de la CENI savait que cette date était juste pour se faire plaire au Président de la République. Même ceux qui n’ont pas étudié savent que cette date du 28 décembre est non tenable. Rien n’est fait pour que la population aille aux élections » dit-elle. 

Quant à Aïssata Kébé comptable dans une société de la place  « vraiment c’est la CENI qui aurait dû faire cette annonce au lieu de passer par l’OIF, cela veut dire notre CENI se cache derrière eux. Et puis c‘était visible, cette date n’allait pas être respectée. La CENI doit être libre sans dépendre du gouvernement » indique-t-elle.

Mariame Diallo citoyenne rencontrée à Cosa « si aujourd’hui l’OIF annonce à la place de la CENI que cette date n’est pas tenable, ce que notre CENI a montré son insuffisance et cela prouve qu’elle n’est pas libre » déplore-t-elle. 

Hassatou Lamarana Bah

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :