Guinée/Promotion de l’emploi des jeunes : Vers l’élaboration d’une politique nationale de l’emploi

En conférence de presse ce lundi 15 avril 2019, le ministre de l’enseignement technique, de la formation professionnelle, de l’emploi et du travail, a fait de l’élaboration de la politique nationale de l’emploi l’une des priorités de département. Selon Lansana Komara, l’objectif vise à impulser un nouveau souffle au système de l’employabilité des jeunes en Guinée.   

D’entrée, le ministre Lansana Komara souligne que l’une des missions de son département, est celle d’apporter une amélioration de l’accès et l’insertion des jeunes à travers la promotion de l’emploi.

« Cette politique d’emploi est en œuvre activement par une des institutions de mon département à savoir : l’Agence Guinéenne pour la Promotion de l’Emploi (AGUIPE) à travers son réseau de maison de l’emploi et des compétences (MEC) crées dans les régions administratives du pays pour une meilleure efficacité. Ces réseaux sont reliés par une base de données de plus de 30 000 demandeurs dont plus 10 000 ont bénéficié de service de l’AGUIPE » a déclaré le ministre de l’emploi et du travail.

En ce qui concerne l’amélioration de l’employabilité des jeunes, le ministre Lansana Komara, indique :«Trois de nos institutions bénéficient du sous-projet du fonds compétitif pour les compétences et l’employabilité des jeunes, un financement de la banque mondiale pour un montant de 1 050 000 dollars US pour 3 ans. 2 160 jeunes seront formés par ces trois sous-projets ».

S’agissant de la situation budgétaire de son département, le ministre de l’enseignement technique, de la formation professionnelle, de l’emploi et du travail a tenu à préciser : « Du point de vue du financement pour le budget national de développement (BND), le budget du secteur de l’enseignement technique, de la formation professionnelle, de l’emploi et du travail est passé de l’ordre de 48 milliards en 2010 à 215 milliards de GNF en 2018, soit une augmentation annuelle moyenne de 21 milliards ».       

En plus des actions réalisées ou en cours de réalisation, le ministère de l’enseignement technique, de la formation professionnelle, de l’emploi et du travail, envisage pour l’année 2019 poursuivre entre autres actions : « la recherche de financement pour compléter la construction et équipement des huit écoles régionales des arts et métiers, mise en œuvre du projet de construction des écoles santé dans les régions, financement des travaux d’élaboration de la stratégie nationale de la formation agricole et rurale, et l’élaboration de la politique nationale de l’emploi, d’un document de stratégie et de la lettre de politique de développement de ET/FP et la poursuite des travaux de la mise en place d’une commission nationale de certification ».

Mohamed Barry, 224 624 39 57 84

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :