Guinée/Présidentielle : Après Dr Ousmane Kaba, un autre opposant, membre du FNDC, déclare sa participation

Certains opposants au régime d’Alpha Condé, qui ont boycotté les élections législatives couplées au référendum du 22 mars ne comptent pas s’abstenir aux élections présidentielles en cours, même si les problèmes restent les mêmes. Après Dr Ousmane Kaba, président du PADES, qui a déclaré haut et fort qu’il sera candidat avec ou sans Alpha Condé, c’est le tour d’Eli Kamano, président du Parti Guinéen pour la Solidarité, la Démocratie et le Développement(PGSD). Ce dernier a été désigné par son parti comme candidat potentiel pour l’échéance électorale.

Pour rappel, Elie Kamano était l’un des membres influents du Front National pour la Défense de la Constitution(FNDC). Il s’est fait plusieurs fois arrêter lors des différentes manifestations contre la mauvaise gouvernance et le 3ème mandat d’Alpha Condé.  A quelques jours du double scrutin qui a abouti à l’adoption du projet de nouvelle constitution, il a changé de discours et s’est désolidarisé de la lutte du départ avec pour argument que les leaders ont eu peur d’empêcher le vote comme prévu.

Quant à Dr Ousmane Kaba, il n’a pas démissionné de façon claire du FNDC, mais selon lui, l’objectif  de cette organisation est déjà perdu, celui de la défense de la constitution du 10 mai 2010. Il estime aussi qu’il ne faut pas laisser le champ libre au président Alpha Condé quelles que soient les conditions  mises en place. Il faut quand même signaler que son parti est l’une des figures marquante du FNDC.

Kalenews            

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :