Guinée/Médias : Ibrahima Sory Lincoln Soumah nominé  meilleur journaliste politique  de l’année 2018

C’est le verdict de la toute première édition du « Prix du mérite » organisée par  la structure Agence Référence Communication. La cérémonie de remise s’est déroulée samedi 9 mars 2019 à la salle de conférence de  l’ENAM. Des récompenses  individuelles et collectives ont été faites par des initiateurs à travers un vote organisé sur les réseaux sociaux.

Au niveau des médias, trois prix ont été décernés.  Le prix du meilleur journaliste politique  de l’année 2018 est revenu à Ibrahima Sory Lincoln Soumah, rédacteur en chef du site d’information Kalenews.org et directeur de l’information de la radio Nostalgie-Guinée.  Ce prix lui a été décerné par la structure ‘ ‘’ qui était à sa toute première  édition ce week-end.

 «Nous sommes à la première édition de cette initiative. L’événement sera continuel.  Il faut faire en sorte que les guinéens qui se battent aient des prix chaque année pour les encourager. Cela permettra à notre pays d’avancer  », a déclaré Eugène Capi  Balamou, le directeur général d’Agence Référence Communication, organisatrice du Prix du mérite dont l’ambition est d’encourager ceux qui posent des actes positifs pour le développement du pays.

Au total,  une vingtaine de personnes et de structures ont bénéficié de ces distinctions.  Quant à Ibrahima Sory  Lincoln Soumah, il a été, selon les organisateurs,  propulsé au-devant de la scène par  son art oratoire, son audace, son impartialité dans le traitement de l’information et son niveau d’analyse très pertinent dans les débats. D’où cette reconnaissance des électeurs comme  Meilleur journaliste politique de l’année 2018.

Surpris d’une telle récompense quand on sait que les vrais travailleurs ne sont pas reconnus dans ce pays, pour Ibrahima Lincoln Soumah cette distinction est un acte d’encouragement pour le travail bien fait.    

« Je suis très heureux et surpris à la fois. J’ai été surpris lorsque j’ai reçu le message d’un guinéen qui se bat pour l’émancipation des filles et fils de ce pays m’annonçant cette nouvelle dont je n’ai pas été associée à la mise en œuvre.

Ça m’encourage de travailler d’avantage pour mon pays que j’aime  tant. Merci aux organisateurs et toute les valeurs qui croient au devenir de  la Guinée», a laissé entendre  le percuteur de l’émission Africa 2015 sur la radio Nostalgie-Guinée avant de dédier ce prix à ses collaborateurs directs et indirects.

Kalil Camara

In the news
Load More