Guinée/Médias : Diaraye Guirassy remplace Sidi Diallo à la tête du SPPG

0
308

Précédemment secrétaire générale adjointe du Syndicat des Professionnels de la Presse Privée de Guinée, Diaraye Guirassy remplace Sidi Diallo à la tête dudit Syndicat. La cérémonie de passation de service s’est tenue ce mardi à la maison de la presse en présence de plusieurs associations de presse et du bureau exécutif du syndicat.

 Dans son allocution, le secrétaire général sortant,  s’est dit fier d’avoir accompli une mission avant de souhaiter bonne chance à la nouvelle équipe

« A entendre tous les témoignages dans la salle, je me dis que j’ai accompli une mission. Comme ils l’ont dit la décision est venue de moi-même parce que je suis PDG d’une  radio et en tant que PDG, on ne peut pas diriger ce mouvement syndical. Donc c’est incompatible c’est pourquoi sur ma demande expresse, j’ai demandé à ce que je sois remplacé. Donc je ne peux que souhaitez bonne chance à l’équipe entrante »,  a-t-il affirmé.

La nouvelle secrétaire générale du syndicat a, quant à elle, rappelée les efforts consentis par son prédécesseur avant d’aborder les défis à relever :

« Avec tous les efforts consentis par mon prédécesseur Sidi Diallo, des défis pour le rayonnement de la presse guinéenne restent encore à relever. Ces défis sont entre autres :

La signature de la convention collective avec la HAC, un projet dont la mise en œuvre nous tient tous à cœur ;

Œuvrer pour la lutte contre les violences faites aux journalistes et la lutte contre l’impunité dans les crimes commis contre eux. Ce défi est un phénomène continuel qui s’impose au monde entier », a-t-elle affirmé.

Pour relever ces défis, Diaraye Guirassy tend une main fraternelle à la Haute Autorité de la Communication.

« Pour relever ces défis, nous tendons une main franche à la Haute autorité de la communication, aux patrons de médias, aux associations de presse et à l’ensemble de la corporation car cette lutte se doit d’être collégiale. C’est pourquoi dans les jours à venir, nous allons procéder à l’interne, à la mise en place d’une commission stratégie et mobilisation », a-t-elle laissé entendre.

Sidi Diallo quitte le SPPG après près de 6 ans de gestion. Son successeur quant à elle n’a que 6 mois pour achever le mandat en cours et  organiser le 2ème congrès du syndicat des professionnels de la presse privée de Guinée.

Alhadji Minthé

Laisser un commentaire