Guinée/Lutte contre les faux médicaments : Le ministre de la santé veut miser sur les administrateurs des marchés

Malgré les efforts de son département dans l’amélioration de la sécurité sanitaire, le ministre Edouard Niankoye Lamah, reconnait que les médicaments vendus sur le marché en Guinée sont dangereux pour la santé de la  population.

Selon le ministre de la santé, afin d’améliorer sécurité sanitaire et les principaux indicateurs de santé de la population guinéenne, le gouvernement a procédé à la distribution par la Pharmacie Centrale de Guinée (PCG) de 900 kits d’équipement général et de 400 kits d’équipement médical.

 « Les médicaments qui sont vendus sur le marché, ne sont souvent pas de bons médicaments. Ce sont des médicaments dangereux pour la santé, et personne ne sait l’origine »,  s’est confessé le ministre de la santéAvant de déclarer  qu’en  cas de problèmes, il est difficile de poursuivre les fabricants ».  

Ainsi pour réussir son combat contre les faux médicaments, le ministre d’Etat en charge de la santé annonce la mise en place d’un médecinisme qui vise à pallier à l’insuffisance de l’offre en médicament de qualité pour répondre à tous les besoins de la population. Sans oublier la contribution des administrateurs des marchés, pour une sensibilisation de la population.

Mohamed Barry, 224 624 39 57 84  

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :