Guinée : L’Opposition Républicaine dénonce les arrestations ‘’arbitraires’’ des antis troisième mandat

L’Opposition Républicaine a tenu une réunion ce mercredi 8 mai au QG de l’UFDG. Durant cette rencontre, plusieurs thèmes ont été débattus parmi lesquels le projet du troisième mandat de l’actuel chef de l’Etat.

S’exprimant au nom de l’Opposition Républicaine, El hadj Cellou Dalein Diallo a indiqué que les membres de cette entité politique s’oppose à ce projet, c’est pourquoi elle a réitéré d’inscrire son action dans le cadre du front national pour la défense de la démocratie.

Toutefois, l’OR déplore les attitudes de certaines autorités « chaque fois ceux qui veulent exprimer leur position par rapport à ce projet d’Alpha Condé sont arrêtés, maltraités jugés et condamnés comme c’était le cas à Kindia. Les promoteurs du troisième mandat ont toute la liberté d’organiser des meetings, de faire des marches de faire des pancartes des banderoles personne n’est interpellée. Dès que l’opposition ou le front national pour la défense de la constitution s’exprime, nos militants et sympathisants sont arrêtés. C’est extrêmement grave ! » S’est-il indigné.

Pour Le chef de file de l’OR, les promoteurs du troisième mandat devraient plutôt être en prison « Ceux qui veulent soutenir ce coup d’Etat constitutionnel on devait les arrêter et les mettre en prison, parce que notre constitution est claire. Quand même au nom de la liberté d’expression ils le font, nous on s’exprime, on arrête les gens. C’est ça Alpha Condé Hélas ! La loi n’est appliquée que lorsqu’elle arrange ses intérêts » dénonce-t-il.
Par ailleurs, L’OR interpelle la CENI de faire appliquer les recommandations des auditeurs.

Hassatou Lamarana Bah

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :