Guinée: Les tarifs de transports revuent à la hausse depuis l’annonce de l’Etat d’urgence sanitaire

Les mesures édictées pour la prévention contre le Covid-19, énoncées dans le discours du chef de l’État concernant l’état d’urgence sanitaire, commencent à produire des effets négatifs dans le domaine du transport.

Nombreux sont désormais des transporteurs(chauffeurs) urbains et interurbains qui fixent les tarifs des transports à leur guise.

Pour preuve, depuis le lendemain de cette annonce le tronçon Conakry-Pita/Labé se négocie entre 215 000 à 240 000 GNF contre 120 000 GNF avant la prise de décision de l’état d’urgence sanitaire.

Approché par notre rédaction pour comprendre cette situation, Thierno, un chauffeur de la ligne Labé-Conakry a réagi en ces termes: “Des mesures sont prises sans prendre en compte nos préoccupations”.

Mathé Bah

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :