Guinée : Les ethnies Kouranko, Lélé et Sankara demandent la création d’une préfecture en commun

Le mouvement Grand Kouranko a été créée par des jeunes issus des ethnies Kouranko, Lélé, et Sankaran dans le but de dynamiser la participation des dites ethnies au développement socioéconomique de la Guinée. En conférence de presse ce vendredi en prélude au lancement officiel de la plateforme, Facely 2 Mara porte-parole du mouvement a  expliqué les différents objectifs du mouvement.

«  Nous sommes une communauté dispersée entre 27 sous-préfectures, 7 préfectures et 3 régions administratives, nos réflexions vont dans le sens de voir la possibilité d’avoir une préfecture. Nous sommes une plateforme créée par des jeunes, nous voulons dynamiser notre rassemblement afin de mieux attirer l’attention sur notre développement endogène. Et je crois qu’il est nécessaire pour nous d’avoir une préfecture à l’instar de Beyla, de Gueckedou, de Lelouma et tant d’autres. Peut-être que l’ethnie est minoritaire comme beaucoup d’autres ethnies en Guinée mais nous avons la chance d’avoir une vingtaine de langues. Donc c’est aussi un atout pour nous, il faudra aussi faire un effort pour maintenir toutes ces langues. Nous voulons avoir un avenir commun au sein d’une Guinée unie et prospère », a-t-il annoncé

Pour y arriver, la plateforme Grand Kouranko compte saisir l’administration afin de définir les modalités de création d’une préfecture par des voies absolument légales.

Alhadji Minthé

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :