Guinée: le RGEF réclame l’arrestation des membres du gouvernement pour crimes contre l’humanité

Au regard de la situation sociopolitique que traverse le pays depuis six décennies, pour le Réseau Guinéen pour l’Education et la Formation, (RGEF), le 5 septembre 2021 vient de marquer en lettre d’or le patriotisme de l’armée guinéenne contre la volonté de certains esprits égarés des rangs des forces de défense et de sécurité.

Dans une déclaration rendue publique à Conakry le 9 septembre, le Réseau Guinéen pour l’éducation et la Formation, RGEF, a pris acte de la prise du pouvoir par l’armée et réclame l’arrestation pour crimes contre l’humanité de tous les membres du gouvernement impliqués dans la chaîne décisionnelle, tant politique, administratif que militaire pour violation des Droits de l’homme, meurtre et complicité de meurtre en en bande organisée, assassinats publics et pillage de l’économie nationale.

Le bureau exécutif du RGEF à travers son président Mamadou Saliou Diallo recommande aux nouvelles autorités la baisse du prix   des produits pétroliers de deux mille francs guinéens et de faire  un choix judicieux et efficient des nouvelles équipes qui auront la charge de conduire la transition.

En invitant le peuple à rester calme et vigilant, le RGEF rappelle que seule la justice sociale est garant d’une stabilité et de développement durable.

LINCOLN

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :