Guinée : Le gouvernement japonais offre des équipements de production d’eau potable à la SEG

L’ambassade japonaise a procédé ce mercredi à la remise officielle des équipements de production et de distribution à la Société des eaux de Guinée. La cérémonie s’est tenue à la station de pompage d’eau de la SEG située dans le quartier Kobaya, dans la commune de Ratoma.

Ce don a permis la réhabilitation des stations de pompage de kaKimbo et kobaya, qui participent à l’approvisionnement en eau potable pour les quartiers de Taouyah, Kipé, Lambanyi, Ratoma, Hamdallaye et ceux alimentés par le réservoir de Simbaya. Dans ce projet de réhabilitation, plusieurs équipements ont été changés dont entre autres, 12 électropompes immergées, 6 électropompes de reprise, les groupes électrogènes et les installations électroniques de ces deux sites.

 À l’entame Mamadou Bangoura, président du conseil du quartier de Lambanyi, a au nom des citoyens de la commune de Ratoma remercié le peuple japonais pour ce don inestimable à l’égard de la population guinéenne.

Prenant la parole, son excellence Mr Hideo Matsubara, ambassadeur du Japon en République de Guinée a porté un accent particulier sur le coût de réalisation de la réhabilitation des stations de kaKimbo et kobaya. « c’est un projet d’un montant d’un million deux cent quatre vingt dix mille euros ( 1 290 000 EUR) soit environ treize milliards et demi de francs guinéens ( 13 500 0 00 0 00 GNF), réalisés en partenariat avec la SEG et l’agence japonaise de coopération intercommunale (JICA) », a-t-il souligné.

Ce don vient s’ajouter, aux précédents dons des années antérieures offerts par le Japon. Naman Keita président du conseil d’administration de la SEG, a quant à lui rappeler l’utilité de la coopération Guinéo-Japonaise.

« L’un des maillons forts de cette coopération se caractérise par l’amélioration de la desserte en eau potable des populations guinéennes. C’est dans ce cadre que le secteur urbain de l’eau potable a bénéficié une fois encore des équipements de production d’eau potable, de station de kaKimbo et de kobaya(…). Excellence Mr l’ambassadeur, nous vous rassurons que ces équipements seront utilisés à bon escient », a-t-il souligné.

Dans la perspective, d’une coopération forte et riche, Djénè Keita ministre de la coopération, a quand à elle évoqué l’utilité de l’eau dans la vie de l’homme.

 « Ces stations de pompage permettront à coup sûr d’améliorer substantiellement les conditions de vie de nos populations bénéficiaires par la facilitation de leur accès à l’eau potable. Permettez-moi Mr l’ambassadeur de voir en cette cérémonie une des réponses aux vastes chantiers ouverts par son excellence Mr le président de la République. Par conséquent, je voudrais saisir cette occasion pour demander à la société des eaux de Guinée, bénéficiaires de ce don d’en faire bon usage. Afin de satisfaire les besoins des populations de la ville de Conakry dans ce domaine », martèle-t-elle.

Le chef du département de l’hydraulique, Papa Koly Kourouma présent sur les lieux a remercié le gouvernement japonais pour ce geste qu’il qualifie d’inestimable.

 « Le don que vous venez de faire à la société des eaux de Guinée apportera à la fourniture de l’eau potable six milles (6000) mètre cube par jour, je dis bien six mille mètres cubes par jour soient six millions de litres. Ce qui viendra donner de l’eau à plus de 120.000 personnes. Je pense que votre aumône est méritoire. Mon secrétaire général me disait que la coopération entre le Japon et la Guinée dure plus de 61 ans. Et depuis plus d’une trentaine d’années l’agence de coopération japonaise internationale à toujours assister la SEG dans la production, dans le stockage et la distribution de l’eau potable aux peuples de Guinée (…). Je demande à la population bénéficiaire, comme le disait tout à l’heure la jeune demoiselle de bien accepter de payer vos factures. Si vous ne payer pas les factures la SEG ne sera pas en mesure d’entretenir les équipements qu’on lui a donnés et pour continuer de façon pérenne la fourniture de l’eau potable à la population de Conakry », affirme le ministre de l’hydraulique.

 La cérémonie a pris fin par la remise des clefs de deux citernes et la mise en marche du groupe électrogène de la station de pompage de kobaya.

Alpha Mamadou Bobo Baldé

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :