Guinée/Jeunesse et Emploi des jeunes: Mouctar Diallo présente les efforts fournis par son département

0
458

Le ministre de la jeunesse et de l’emploi des jeunes était face à la presse ce lundi 4 mars 2019, pour présenter les acquis de son département, sous l’heure du régime Alpha Condé.

Pendant deux heures, Mouctar Diallo est revenu de long en large sur les efforts fournis par son département depuis 2011 et ceux qui sont en train d’être faits, pour booster les compétences des jeunes et leur employabilité.

Parmi ces acquis, on peut citer des actions ci-après :

Le procès « taxi moto », financé par le FONIJ : 140 motos ont été octroyées à 140 jeunes, sous forme de crédit dans les régions administratives de Boké, Kindia, Labé, Faranah, Kankan, Mamou et N’Zérékoré ;
Le financement à travers le FONIJ de 166 projets de jeunes ;
La formation de 40 ONG nationales (Kissidougou et Conakry) sur les techniques de gestion de projets à haute intensité de main d’œuvre (HIMO) ;
La formation de 50 jeunes filles des 4 régions naturelles de la Guinée en entrepreneuriat féminin à Kindia ;
La formation de 500 jeunes entrepreneurs aux techniques de gestion d’entreprise (GERME Niveau 1) à Conakry et dans les préfectures de Fria et Boké ;
La formation et la sensibilisation de 500 jeunes aux techniques de recherche d’emploi et la lutte contre la migration irrégulière ; (…)
Dans la réalisation de la composante 2 du projet BOCEJ, dont l’exécution est assurée par l’Agence Guinéenne pour la Promotion de l’Emploi (AGUIPE), un important effort est aujourd’hui enregistré dans cette agence, a fait remarquer le ministre.

« Il y a, à ce jour, plus de 30.000 jeunes qui sont inscrits au niveau de l’AGUIPE. 300 sont actuellement en cours de formation complémentaire, en adéquation avec les besoins des employeurs dans les centres de formation accrédités. Plus de 500 jeunes sont filtrés pour être employés en stage suivant les besoins sollicités par ces entreprises dont plus d’une centaine ont achevé et bénéficié d’un certificat. 100 jeunes sont également formés en esprit d’entreprenariat », a insisté le ministre.

Poursuivant, le ministre Mouctar Diallo dira que pour la première fois, dans l’histoire de notre pays, << on a procédé, sur initiative du président de la République, à la mise en place d’un Observatoire National de la jeunesse (ONJ), en vue de combler le déficit d’information sur la situation des jeunes en Guinée et pour disposer d’un instrument d’aide à la décision >>.

Mohamed Barry, 224 624 39 57 84

Laisser un commentaire