Guinée/ featuring gratuit aux artistes guinéens : La vérité du jumeau Damaro à Azaya

L’un des jumeaux Damaro, concepteurs de la musique ”To marafangnin” (qui a fait un grand succès à l’époque), connu sous le nom de Lilkha n’apprécie pas la nouvelle décision prise par Azaya face aux artistes guinéens. Pour rappel, il était l’un des artistes engagés à peindre les réalités socio-politiques sous le régime Conté avec son frère jumeau. Il n’a également pas manqué de réaction face à Takana Zion quand celui-ci s’est attaqué au président Alpha Condé dans l’un de ses morceaux.

Cette fois ci, Lilkha Damaro Camara est touché par la sortie médiatique de Mohamed James Azaya qui a annoncé qu’il ne va plus offrir un featuring gratuit aux artistes guinéens. Il a faire savoir son mécontentement face à cette déclaration du Messie de la musique guinéenne sur sa page Facebook en ces termes : « Mon frère Azaya : Takana, Soul Bang’s le prix RFI, Petit Kandja, Sekouba Bambino Diabate , Fode Baro Banlieuz’art ou DJ Force 3 n’ont jamais dit qu’ils ne feront plus de Featuring gratuit avec leurs frères artistes Guinéens !! Alors pourquoi tu veux emprunter ce chemin de l’orgueil ? Moi je te dis la vérité. Il y’a des choses, le mieux c est de ne pas parler et comprendre que beaucoup d’artistes ont fait le succès avant toi et ils continuent, mais jamais n’ont parlé comme toi. », A noté Lilkha dans une publication sur Facebook.

Poursuivant, il prodigue des conseils à Azaya sur le succès : « Retiens que toute chose a un temps et chaque chose a une fin. Alors redescends sur terre. Nous sommes tous des frères, artistes Guinéens, méfie toi des paroles qui peuvent te rattraper demain. Bonne nuit et si je te blesse c’est un conseil de frère Artiste qui t’aime bien », a t-il conclu.

Kalil Camara

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :