Guinée : Face à la recrudescence du viol, Oumoul Khaïri Diallo demande le soutien total de l’État

La fondatrice de l’ONG Eduforhoppe Guinea brise le silence face à la récurrence des cas de viol à Conakry et à l’intérieur du pays.

Pour Oumoul Khaïri Diallo, l’indignation devrait céder la place à la justice: « Je crois que le viol est un viol c’est aussi simple que ça. Voir un homme toucher à un bébé quel que soit son âge c’est anormal, car ce bébé qui devient un enfant ensuite une petite fille. Une fois de plus, nous sommes des organisations non gouvernementales nous ne pouvons pas remplacer l’Etat ou la justice. Nous devons avoir systématiquement le soutien de l’État dans la lutte contre les violences faites aux femmes. Lorsque qu’un homme fait des attouchements sur un bébé, c’est qu’il doit avoir un problème très sérieux et la punition qui doit suivre pour son geste doit servir d’exemple pour la société », a-t‐ elle déclaré chez nos confrères de cherie Fm.

Mathé Bah

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :