Guinée/Enseignement technique et professionnel : Lansana Komara dresse le bilan des acquis de son département

Au compte de la série de communication des membres du gouvernement, le ministre de l’enseignement technique, de la formation professionnelle, de l’emploi et du travail était face à la presse ce lundi 15 avril 2019, dans un réceptif hôtelier de la capitale. A cette occasion, Lansana Komara a procédé à la présentation les grandes orientations de son département, ses acquis et défis à relever.

Selon le ministre de l’enseignement technique, de la formation professionnelle, de l’emploi et du travail, depuis l’avènement du président Alpha Condé au pouvoir, bien d’innovations et réalisations ont été opérées par son département pour un meilleur fonctionnement de cet important secteur de développement d’un pays.

« Ce qui a permis au dispositif de formation du METFP-ET de compter aujourd’hui 176 institutions de formations reparties entre public (57) et le privé (119) et qui développent 70 filières dans 46 corps de métier pour les secteurs primaire, secondaire et tertiaire pour un effectif de 38 047 en 2017. De nos jours, cet effectif est de l’ordre de 50 000 apprenants » a indiqué le ministre Lansana Komara.  

En matière d’amélioration de l’accès et de l’équité aux formations techniques et professionnelles, le chef du département annonce la poursuite de vaste programme initiée par l’Etat depuis quelques années en vue d’accroitre les capacités d’accueil des structures de formation et de diversifier les filières de formation, à travers la construction d’infrastructures scolaires.

« la réalisation des écoles régionales des arts et métiers, le lancement d’un programme de recherche et mobilisation de ressources pour financer différents projet dont les deux ERAM de Mamou et de Kindia, la réalisation d’un complexe sectoriel bâtiment et travaux publics (BTP), tourisme et hôtellerie, la poursuite de la construction de nouvelle infrastructure en faveur des écoles des postes et télécommunication, le démarrage des travaux de construction et d’équipement de l’école d’instituteurs de Mamou, la mise en place d’un projet d’amélioration de la formation et de l’insertion dans les secteurs de l’agriculture et des mines, le projet PAFISAM, et la rénovation et l’extension des infrastructures de 11 établissements, dans les secteurs de l’agriculture et des mines ».

Par ailleurs, le ministre Lansana Komara fait état de la réalisation d’une série de formation pédagogique de 147 nouveaux formateurs en planification et animation de leçons, et de 40 formateurs en évaluation des apprentissages. Ce programme, dit monsieur le ministre, « s’inscrit le dans la mise sen œuvre de la politique de renforcement des capacités, à travers l’amélioration des équipements et la qualification des personnels ».

Mohamed Barry, 224 624 39 57 84

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :