Guinée/Elections législatives : l’inquiétude de la députée à l’assemblée nationale

Le 16 février 2020 est la nouvelle date que la CENI a proposé pour la tenue des élections législatives en République de Guinée. Toutefois, certains députés de l’assemblée nationale montrent leur inquiétude face à cette annonce. C’est le cas d’honorable Tata, membre du groupe parlementaire les libéraux démocrates à l’hémicycle.

Selon honorable Bah Mariame Tata, le gouvernement serait en train de manipuler la population « c’est toujours le même scénario que le gouvernement est en train de jouer. Je pense que tout ce qui ne peut pas nous donner la paix dans ce pays il faut l’éviter à tout prix, mais comme les gens sont engagés dans une dynamique d’allumer le feu ils n’ont qu’à continuer » dit-elle.

Selon la députée de l’UFDG, aucun dispositif n’est mis en place pour amener la population aux élections « où est le listing sur lequel les gens vont voter, qui sont ceux qui sont enrôlés? Rien n’est mis en place pour que l’on programme une date. Tu ne peux programmer un voyage que si tu t’occupes de ce voyage mais rien, c’est inadmissible et on n’acceptera pas » précise-t-elle.

Enfin honorable Tata a invité la population et tous les acteurs politiques à se mobiliser pour que le Pr Alpha Condé quitte le pouvoir en 2020 et qu’il y’ait la paix en Guinée.

Hassatou Lamarana Bah

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :