Guinée/Double scrutin : « Ils peuvent compter sur la détermination du peuple pour faire barrage à ce scrutin… »

Les guinéens sont attendus dans les urnes ce dimanche 1er mars 2020 pour élire leurs députés et changer ou non de Constitution.

A quelques jours de ce double scrutin, honorable Ousmane Gaoual Diallo, persiste et signe: « Ce scrutin n’aura pas lieu dans plusieurs régions parce que nous avons pris des dispositions », a t-il dit chez nos confrères de City FM.

Malgré toutes dispositions prises par le pouvoir pour la sécurisation des urnes, le coordinateur de la cellule de communication de l’UFDG soutient sa position en ces termes : « Nous savons que le gouvernement aussi a pris des dispositions parce qu’il compte mettre dans les bureaux de vote une milice. Mais ils peuvent compter sur la détermination du peuple de Guinée pour faire barrage à cette volonté anti démocratique »,

Sur l’annonce du retrait de l’OIF, Ousmane Gaoual Diallo estime qu’elle s’inscrit dans le même ordre d’idée que la position des autres institutions internationales.

« Cette sortie de l’OIF sur son retrait du processus électoral guinéen vient encore une fois isoler les autorités guinéennes et la CENI parce que finalement après l’Union Européen, la France, les Nations Unis, l’OIF jette l’éponge. Ça veut dire que la Guinée n’est pas encore prête à l’organisation des élections législatives et encore moins le référendum ».

Mohamed Barry

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :