Guinée/double scrutin du 22 mars : la COMISCA se réjouit du déroulement du vote

Dans une déclaration préliminaire rendue publique ce mercredi 25 mars à Conakry, la coordination de la mission internationale des observateurs de la société civile Africaine s’est réjoui du déroulement du double scrutin du dimanche 22 mars sur toute l’étendue du territoire national.

Face aux hommes de média, le chef de la mission, sur la base de la compilation factuelle des fichiers d’observation annonce les constats ci-après :

« la présence effective des membres de bureau de vote de même que les représentants de certains partis politiques, une affluence remarquable au niveau de tous les bureaux de vote visités, laissant affirmer un taux de participation acceptable, l’ambiance détendue et la convivialité quasi générale, la disponibilité du matériel de vote dans tous les bureaux visités ainsi que le caractère indélébile de l’encre, les urnes observées ont été correctement scellées, transparentes et vide à l’ouverture » explique M. Saïdou Compaoré expert Électoral.

Par ailleurs, cette même commission à signalée quelque légères insuffisances notamment « un retard dans l’ouverture de certains bureaux de vote, quelques actes de vandalisme et de violences ont été observés dans certaines localités, la difficulté pour certains électeurs à retrouver leurs noms sur la liste électorale et la non maîtrise des procédures de vote par certains. » Déplore-t-il.

La commission a aussi condamné les violences et les incidents meurtriers survenus le jour du vote dans certaines zones et continues plus précisément à Nzérékoré, ayant occasionné l’incendie des églises, des mosquées et des pertes en vie humaine.

Pour clore, la COMISCA reconnaît que les élections législatives et référendaire du 22 mars 2020 en République de Guinée ont été libres, transparentes et démocratiques. 

Mansaré Naby Moussa pour Kalénews

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :