Guinée : Des localités impactées par le barrage Souapetti lancent la sonnette d’alarme

L’union pour la Défense des Sinistrés de Souapetti, était face à la presse ce lundi 22 juillet à Conakry pour dénoncer le non-respect des engagements des porteurs de projet du barrage Souapetti aux localités impactées. Mise en place il y’a deux mois, cette union est composée des localités de Ténè dans la préfecture de Kindia, Labaya dans la sous-préfecture de Tondon, préfecture de Dubréka et Soudékounou dans la préfecture de Télémilé.

Dans son intervention, le porte-parole de cette union a largement expliqué les problèmes dont sont confrontées ces localités « il y’a la mauvaise qualité des bâtiments, d‘autres sont menacés de partir par force, les villages qui sont recasés sont partis à des endroits où ils sont en prison. Ils n’ont pas de l’eau à boire, ils sont dans des maisons qui sont cloisonnées qui n’ont pas assez d’espace. Ils partagent leur salon avec leurs brus et leurs oncles. Il y’a une femme qui s’est confiée à moi en disant ‘’Nous sortons les serviettes à la poitrine et nos brus sortent avec leurs maris les serviettes à la poitrine’’» dénonce Oumar Aïssata Camara.

Dans ses explications, M. Camara a dénoncé le non-respect des engagements pris par les chefs de projet du barrage Souapetti « Ils ont fait signé à nos parents qu’ils vont leur donner le paradis terrestre ce qui ne fut pas le cas. D’ailleurs s’ils veulent travailler dans la transparence nous leur demandons d’échanger avec nous les enfants de ces localités. Ils ont demandé à ceux de Konkouré de quitter les lieux dans une semaine, pourtant ceux-ci ont semé et nous sommes en saison hivernale» mentionne-t-il.

Cette union demande aux responsables du projet Souapetti de faire une rencontre avec les localités impactées « Il n’y a eu aucun entretien, on les a écrit plusieurs fois pour une audience afin de poser des questions et avoir d’amples informations, mais jusque-là rien. Nous souhaiterions rencontrer les porteurs de projet pour avoir des réponses à nos questions» Lance M. Camara.

L’union pour la Défense des Sinistrés de Souapetti ne compte pas s’arrêter à cette conférence de presse. Elle envisage dans les prochains jours, faire un déplacement dans ces localités avec les médias pour une large communication. Elle attirera l’attention du Chef de l’Etat sur ce qui se passe dans ces localités, car elle estime que le premier magistrat du pays ne le sait pas.

Hassatou Lamarana Bah

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :