Guinée/COVID-19 : le port du masque n’est plus respecté dans la capitale guinéenne

Les mesures édictées par le gouvernement guinéen pour limiter la propagation de la pandémie à COVID-19, semblent ne plus être respectées sur les places et lieux publics de la capitale guinéenne. Sur les artères de Conakry, hommes, femmes, passagers ne portent presque plus les masques, certains le mettent au niveau du front d’autres au niveau du cou ou du menton, arrivés aux grands carrefours ils remettent à l’endroit initial pour ne pas tomber dans le filet des agents des forces de sécurité.

Pire ! Certains policiers qui sont censés faire le contrôle du port des masques ne portent pas les leurs. Pourtant, les consignes sont clairs le port du masque est obligatoire. Actuellement, la république de Guinée a dépassé la barre des quatre mille (4.000) cas testés positifs au Coronavirus, une situation alarmante.

Au grand marché de Madina dans la commune de Dixinn, elles sont nombreuses ces vendeuses qui ne portent plus les masques. Soucieuses de gagner leur pain, elles ont oublié les risques liés au refus de respecter les gestes barrières. Mariam Camara vendeuse de sachets d’eau fraiche au grand marché de Madina explique pourquoi elle ne porte pas de masque « je n’arrive pas à bien respirer avec les masques c’est pourquoi j’enlève en plus il y a la chaleur, donc c’est difficile de rester avec toute la journée car on marche pour écouler nos marchandises. Nous sommes conscientes qu’il y a la COVID-19 mais l’autorité doit diminuer l’arrestation des citoyens à cause des masques car c’est étouffant » indique-t-elle.

Pour sa part, Traoré Bintou une autre vendeuse de friperie dans ce grand marché précise qu’elle porte le masque mais quand elle veut rentrer chez elle « quand je suis dans le marché je ne peux pas porter avec tous les mouvements que je fais. Mais dès que je suis prête à rentrer là je porte car je rencontre plusieurs personnes. C’est vrai que ce n’est pas facile de vivre avec les masques mais je demande à tout un chacun de s’efforcer afin de limiter la propagation de la maladie » lance-t-elle. 

A la question de savoir pourquoi le port du masque n’est pas respecté dans ce grand marché, notre reporter a tenté de joindre les administrateurs dudit marché. Cependant malgré toutes nos tentatives, ils n’ont pas voulu répondre à nos questions.

Hassatou Lamarana Bah

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :