Guinée : 287 opposants croupissent dans les prisons du pays (Sekou Koundouno)

Il s’agit de 287 personnes, toutes opposées contre le régime en place qui, depuis le mois d’octobre passé croupissent dans les différentes prisons de la Guinée.

Pour le responsable des stratégies et planification du FNDC, Sékou Koundouno, ces arrestations font suite à une chasse à la sorcière contre toute personne opposée à un troisième mandat en Guinée « Vous n’êtes pas sans savoir qu’il y a de cela une année, qu’une chasse à la sorcière est planifiée contre toute personne qui s’oppose au troisième mandat de monsieur Alpha Condé. Quand vous prenez des prisons au niveau de n’zérékoré, au niveau de Labé, de koundara, de Mamou, de Kankan, de Conakry, ces prisons connaissent un peu le séjour des militants et sympathisants du FNDC qui ont commis un seul tort, c’est le tort d’être organisé, de s’opposer par tous les moyens légaux reconnus par nos traités et par nos conversations enfin de ne pas permettre aux tenants du pouvoir de Conakry de transformer une république à une monarchie » a-t-il  expliqué chez nos confrères de la radio Espace.

Dans ses interventions, il (Sekou Koundouno) dénombre plus de 287 arrestations « À date nous dénombrons 287 personnes qui croupissent dans des prisons du Pays depuis octobre. Le seul péché qu’ils ont commis est de s’organiser pacifiquement, conformément aux traités, aux conventions et aux lois qui gouvernent la Guinée » annonce Sékou Koundouno.

Face à ces arrestations arbitraires, Koundouno annonce des manifestations de la rue dès la fin du mois de Ramadan.  

Mansaré Naby Moussa pour Kalenews.org

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :