Graciés, Souleymane Condé et Youssouf Dioubaté sont libres

Après avoir demandé la clémence du chef de l’État dans une lettre, Souleymane Condé et Youssouf Dioubaté poursuivis pour production, diffusion et mise à la disposition d’autrui de données de nature à troubler l’ordre et la sécurité publique ont bénéficié de la grâce présidentielle ce mardi, et libérés ce mercredi Matin.

A sa sortie, Youssouf Dioubaté a tenu à rendre un hommage à Roger Bamba décédé en détention à la maison centrale :

« C’est le lieu pour moi de rendre un vibrant hommage à Roger Bamba avec qui je partageais la même cellule. Je remercie aussi le pool d’avocats du FNDC. La prison est synonyme d’humiliation mais aussi de la prise de conscience. J’avais mis mes pieds dans l’eau, personne ne pouvait les enlever si ce n’est le président de la République, Grand merci à lui », a-t-il laissé entendre.

Pour sa part, Maître Salifou Beavogui a remercié toutes les personnes impliquées pour la libération de ses clients.

« Je voudrais au nom de mes clients remercier toutes les personnes qui se sont impliquées pour leur libération, remercier  également le président de la République pour la grâce accordée à mes deux clients, que l’âme de leur troisième, Monsieur Roger Bamba qui était dans le même dossier qu’eux  et qui n’a pas eu la chance repose en paix », a-t-il souligné.

Ces libérations interviennent après les grâces présidentielles accordées il y’a deux jours à Mamady Condé alias Madic sans frontières et Boubacar Diallo alias »Grenade », tous opposants au régime d’Alpha Condé.

Alhadji Minthé

Avis Facebook pour l’UE! Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!
In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :