Gouverneur de Labé : « Ce ne sont pas des citoyens ça, ce sont des loubards réquisitionnés de partout »

Apparemment, Madifing Diané est très remonté par les manifestations de résistance qui ne font que s’intensifier dans la ville de Labé. Interrogé sur la question, le gouverneur de la région de Labé s’en prend violemment aux gens qu’ils qualifie de loubards.

« Sous des prétextes politiques, ils s’attaquent à tout. C’est à Labé que je vous parle, sinon je n’aurais pas confirmé la situation de Labé. Si c’est moi qui suis dégoûtant dans mon service, il y’a des voix plus autorisées à réclamer mon départ. Personne n’est indispensable quelque part. Ce n’est pas le cas c’est parce que je suis un bouclier pour la population, alors qu’eux, ils sont obsédés par le pouvoir. Ils se jettent sur tout le monde en me jetant des cailloux. Cette fois ci d’ailleurs, armée, ils se sont attaqués à tout le monde avec des armes, des calibres 12 tirés dans des services publics qu’ils ont saccagés. Ils ont saccagé des commissariats, les prisons civils de Pita jusqu’à Dalaba et ailleurs.
Si je pouvais même réquisitionner les anges je l’aurait fait. Ce ne sont pas des citoyens ça. Ce sont des loubards qui sont réquisitionnés de partout. Ça vient de Conakry, ça vient de l’extérieur, ça vient de la périphérie. Ceux qui ont organisé le mouvement. Ce sont eux qui ont organisé la rébellion.
Je n’aurais jamais pensé qu’ils allaient faire des morts. C’est de bonne guerre, les forces de l’ordre sont à cet instant précis 18 couchés blessés par des projectiles. S’ils avaient été atteints mortellement, ils seraient morts », a t-il réagi.

Bilan de jeudi 23 janvier 2020: 3 morts et des agents de force de sécurité blessés.

Mouctar Kalil Camara

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :