Fria : La mobilisation des femmes ne faiblit pas contre le départ de la préfète Gnalén Condé

Les femmes de Fria continuent à assiéger la cour de la préfecture. En cette deuxième journée de mobilisation ce mardi, 14 mai 2019, leur revendication ne change pas malgré des interventions et intimidations. Elles demandent le départ de Gnalén Condé, la préfète qu’elles accusent de malversations financières. Voici le témoignage en début de matinée de notre confrère Abdoulaye Camara :

« La situation ne semble point  bouger  24h après,  entre Mme le préfet de Fria  Hadja Gnalén Condé et les femmes de la ville. En plus de prendre  d’assaut l’enceinte de la cour du bloc administratif de la préfecture durant toute la journée  donc de ce lundi 13 mai, elles y ont, contre toute attente, passé la nuit aussi. Déterminées comme jamais, elles restent droites dans leurs bottes et revendiquent sans condition le départ de Mme le préfet.  Ces femmes dénoncent entre autres, les malversations financières de la préfète, sa main noire dans le recrutement de certains jeunes à l’usine de Friguia au détriment des compétences locales, au détriment donc du fonds de la mutuelle financière des femmes de Fria. Autre point d’ailleurs qui fâche c’est celui relatif à l’attribution des marchés du  projet ANAFIC, des réalisations d’infrastructures sociales à des entreprises dites étrangères quoique ce dernier point relève des attributions de la commission de passation des marchés de la commune urbaine. Dons ce sont entre autres la pomme de discorde aujourd’hui entre les femmes manifestantes de Fria et dame Gnalén Condé.     

Selon toujours les manifestantes, la préfète de Fria, dame Gnalén Condé, a l’habitude donc de se taper la poitrine en disant qu’elle  a des  liens de parenté avec  l’actuel ministre de l’administration du territoire   et de la décentralisation, le général Bouréma Condé. Que sauf le Tout-Puissant peut l’enlever de son poste », témoigne le journaliste de la voix de Fria chez nos confrères de Nostalgie-Guinée ».

LINCOLN, 624901737  

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :